Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du lait de Russie pour les enfants du Donbass assiégé par l'armée ukrainienne

"une violation du droit international" rétorque Kiev !

Et l'aide humanitaire française au Kurdistan ?

 

Le Point.fr

 

DERNIERE MINUTE :

Après avoir déchargé leur chargement à Lougansk, les camions russes ont repassé la frontière, de retour au pays

 

Le convoi qui transportait selon Moscou environ 1 800 tonnes d'aide, y compris de la nourriture, de l'eau, des médicaments et des générateurs électriques, ont déchargé leurs cargaisons à Lougansk vendredi soir, selon la télévision d'État russe.

 

Tous ces camions du convoi humanitaire russe, qui s'est rendu dans les territoires contrôlés par les séparatistes dans l'est de l'Ukraine, sont revenus en Russie , ont annoncé les observateurs de l'OSCE. Tout le convoi est "de retour", a dit par téléphone Paul Picard, le chef de la mission d'observation de l'OSCE au poste-frontière russo-ukrainien connu sous le nom de Donetsk. "Nous avons compté 220 véhicules qui sont revenus aujourd'hui [samedi]", accompagnés par 7 véhicules de soutien rentrés immédiatement vendredi, a précisé Paul Picard. Les derniers camions sont passés vers 10 heures GMT.

 

Et pourtant...

Kiev dénonçait une "invasion"
L'Union européenne a également "déplore"une "claire violation de la frontière ukrainienne"

Moscou a fait entrer le convoi humanitaire sur le territoire ukrainien, estimant que "tous les prétextes" pour retarder l'envoi des camions ont été épuisés.

 

Le convoi veut atteindre la ville ukrainienne de Louhansk, un des deux bastions des séparatistes pro-russes, dans l'est du pays, assiégée par l'armée loyaliste.

(LUC LEGUN-BOUCHET - FRANCE 3)

Le Point.fr - 

 

 

Les autorités ukrainiennes ont accusé vendredi la Russie d'"invasion directe" après la décision de Moscou de faire entrer son convoi humanitaire en Ukraine sans attendre son inspection complète.

Après une semaine d'attente, la Russie a fait entrer en Ukraine vendredi matin ses camions chargés, selon Moscou, de 1 800 tonnes d'aide humanitaire, estimant que "tous les prétextes" avancés par Kiev pour "retarder la livraison" de son aide humanitaire aux populations de l'est de l'Ukraine avaient été épuisés.

À 10 heures GMT, environ 70 des quelque 300 camions avaient franchi la frontière, selon un photographe de l'AFP sur place. Du côté ukrainien, des combattants rebelles dans des mini-fourgonnettes se sont joints au convoi.

 

"Il s'agit d'une invasion directe", a lancé le chef des services de sécurité ukrainiens Valentin Nalivaïtchenko. "Il s'agit de véhicules militaires sous le couvert cynique de la Croix-Rouge", a-t-il encore déclaré. Kiev a également affirmé que l'"entière responsabilité" de la sécurité du convoi incombait à la Russie. Les autorités ukrainiennes craignent que le convoi russe ne fasse l'objet d'une "provocation" de la part des insurgés et ne serve de prétexte à une intervention russe.

Provocations

Le ministère des Affaires étrangères ukrainien a pour sa part dénoncé "les violations flagrantes du droit international et de l'inviolabilité des frontières" et dit craindre "des provocations délibérées". "Ni la partie ukrainienne ni la Croix-Rouge ne savent ce qui se trouve dans ces camions, ce qui nous inquiète particulièrement", a indiqué le ministère dans un communiqué. "Nous ne savons pas non plus quels sont les accords entre la partie russe et les combattants et n'excluons pas des provocations délibérées", ajoute le ministère. "La Russie porte toute la responsabilité pour la sécurité de cette cargaison", conclut le ministère. 

La Russie estime, elle, qu'il y a urgence devant la situation humanitaire de plus en plus difficile dans l'est de l'Ukraine ravagé par des combats qui ont fait plus de deux mille morts en quatre mois, et des centaines de milliers de déplacés. Moscou estime que "toutes les garanties indispensables ont été données" et que "l'itinéraire" prévu pour le convoi avait été "vérifié" par le CICR. " a ajouté le ministère.

 

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :