Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


UN TEMOIGNAGE SUR LE REVISIONNISME EN HISTOIRE
LE CAS DE LA RDA

Je viens de voir une extraordinaire exposition "Berlin, l'effacement  des traces 1989-2009" au Musée d'Histoire Contemporaine [BDIC] à  l'Hôtel des Invalides.
Son thème central est l'effacement des traces  de l'Allemagne de l'Est (RDA), en mettant en scène les procédures de  destruction, leur inscription dans le paysage urbain avec néanmoins ce  qui peut en rester actuellement de ce passé. Ce thème est abordé sous  un angle artistique en confrontant des oeuvres de différents artistes  ce qui permet de soulever des interrogations sur les traces de la  RDA :
que reste-t-il aujourd'hui du Mur et de la ville qu'il  masquait ?
Qu'est devenue cette frontière ?
Comment les traces ont- elles disparu et qu'en a -t-on fait ?

Le catalogue est passionnant.
Il permet d'analyser la disparition de  la RDA dont Berlin-Est était la capitale et surtout de voir comment  ses monuments ont été si rapidement effacés de la mémoire publique,  par la destruction de bâtiments tel que le Palast der Republik, le changement imposé souvent par le maire après 1990 des noms des rues,  des emblèmes etc comme si le passé de la RDA était automatiquement  quelque chose de honteux et scandaleux. La disparition des traces de  ce Berlin-là, ou la stigmatisation de ce qui en reste, est au coeur de  cette exposition.

Nous assistons aujourd'hui en effet à une véritable occultation de ce  passé. Tu t'aperçois
comment même en allant plusieurs fois à Berlin  chaque année , tu passes sans même le remarquer, à ignorer en fait  tout ce que cette ville du temps de la RDA a pu contribué à une vision  d'un autre socialisme et a participé par d'autres biais et d'autres  démarches à faire de l'art allemand contemporain une des deux  composantes essentielles de l'art contemporain au niveau international  (l'autre composante étant celle des USA).

D.V.

Tag(s) : #Histoire