Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le c@rnet de Canaille le Rouge

 Le c@rnet de Canaille le Rouge

Espace d'échanges, de rêves, de colères et de luttes

 

 

France2 vous raconte Lénine

le mensonge informationnel

ou le révisionnisme à la télé

Publié le 21 Janvier 2014

 

Chars français (Renault) à Odessa 1918-1919 (L Renault remettra le couvert avec les armées nazies 22 ans plus tard)

Chars français (Renault) à Odessa 1918-1919 (L Renault remettra le couvert avec les armées nazies 22 ans plus tard)

Ce soir grand moment d'Histoire au JT.

Pas la Révolution française et l'anniversaire de l'exécution de Capet, ignorée, mais ...Les 90 ans de la mort de Lénine.

Et là, en moins de 5 minutes un des meilleurs reportages jamais réalisé sur la capacité de raconter des contre-vérités historiques :

C'est Lénine qui a inventé le goulag en instaurant les déportations en Sibérie

Il a importé les exécutions sommaires (les cravates de Stolypine* Fr 2 n'en a jamais entendu parler).

Le servage persistant jusqu'en 1861 et ses suites persistantes dans les campagnes, pas intéressant.

"Lénine dès 1921 a mis l'URSS en un tel état qu'il a dû appeler les capitalistes américains" alors que l'URSS est crée fin 1922 et pas un mot sur la réalité de la NEP ni de l'état de la Russie à la chute du tsarisme.

Lénine un autocrate qui a fait 8 millions de morts durant la guerre civile il serait responsable de la répression des koulaks (qui sera engagée plusieurs années après sa mort)..

Pas un mot sur les raisons et conditions de la révolution de février puis d'octobre.

La répression des femmes du 8 mars 1917 (février avec le calendrier russe) inconnue au bataillon.


Les raisons de l'armistice ultra rapide du 11 novembre 18 pour vite engager le cordon sanitaire anti rouge par vainqueur et vaincu de l'Ouest ?Pas le temps d'en parler.

L'engagement de la France, la Grande-Bretagne, des Etats-Unis du canada du Japon et des satellites de l'impérialisme de toute la réaction aux côtés des armées blanche pas mentionné** Et on voudrait au regard de ces forces d'invasion (voir bas de page) que la Révolution Russe eut été une ballade printanière au bois de Vincennes ? Ils ont fait comme la Révolution Française face à la terreur blanche et l'invasion des coalisés.

L'attentat de Fanny Kaplan n'existe pas encore moins ses liens via Saninkov avec Piłsudski, commandant des troupes polonaises contre les révolutionnaires russes, qui s'alliera avec le russe blanc Petlioura .

Bref, une réécriture 100 % négationniste avec un érudit de la réaction affublé d'un titre d'historien qui ferait passer F Furet pour un émissaire du Kommintern.

La déontologie est en marche.

Ils ont juste oublié de dire que c'est Lénine qui a bombardé Hiroshima, assassiné Kennedy et fourni le mélange 2 temps pour le solex de Mollah Omar mais à part cela si c'est passé à la télé c'est que c'est vrai.

Il semblerait que les services historiques de la rédaction de France 2 lisent les p@ges de la Canaille et que la citation de Churchill en 1946 reprise ici il y a quelques jours les ait inspirés

"Durant la guerre, on a saigné le mauvais cochon". Certains tente de rattraper le coup même si le cochon est déjà au saloir depuis plus de quinze ans.

 

1

* premier ministre de Nicolas II. Grand démocrate Stolypine constitua un système de tribunaux militaires qui permettait l'arrestation et le procès expéditif des civils dont la culpabilité relative à la commission de crimes particulièrement graves était manifeste. Si l'accusé était condamné à mort, comme cela arrivait le plus souvent, la sentence était, selon l'historien Richard Pipes, exécutée dans les vingt-quatre heures sans possibilité d'appel. Plus de 3 000 suspects furent ainsi condamnés et exécutés de 1906 à 1909 sous le système de Stolypine. On parla parfois de « terreur stolypienne » et le gibet reçut même le surnom de « cravate de Stolypine ».

 

** La force internationale  d'agression contre la révolution russe (pour aller vite, Canaille le Rouge à repris les chiffres de Wikipédia :

 

plus en détail au nord :

Sibérie :

Bataillon Colonial Français de Sibérie sous commandement du Chef de bataillon Mallet
Détachement d’Indochine (Tonkin)

9e régiment d’infanterie coloniale sous commandement du Chef de bataillon Mallet,7 officiers et 731 marsouins, dont 277 tonkinois
Détachement de Chine sous commandement du Capitaine Feneurstein

16e Régiment d’Infanterie Colonial, 5 officiers et 460 marsouins
5e Régiment de Zouaves (?), 4 officiers et 202 zouaves

  • Total: 1409 marsouins et zouaves

plus 2 sections de mitrailleuses du 9e R.I.C.
Une batterie de 75 constituée avec des éléments des 
4° Régiment d’Artillerie Colonial et 5° Régiment d’Artillerie Colonial.

La force expéditionnaire canadienne en Sibérie, commandée par le major-général James H. Elmsley et autorisée au départ en août 1918, fut envoyée à Vladivostok pour renforcer la présence alliée là-bas. Composée de 4 192 hommes,

Le Corpo di Spedizione Italiano in Estremo Oriente fut constitué de troupes alpines, comprenant 2 500 Italiens ex-prisonniers de guerre, qui avaient combattu l'armée austro-hongroise, enrolés dans la légion sibérienne.

En juillet 1918, le président américain Wilson demanda au gouvernement japonais d'envoyer une troupe de 7 000 hommes pour prendre part à une coalition internationale de 25 000 hommes comprenant la force expéditionnaire américaine en Sibérie, prévue pour secourir la Légion tchèque et récupérer le matériel de guerre stocké sur place. Après un débat à ladiète du Japon, le gouvernement de Terauchi Masatake autorisa l'envoi d'une troupe de 12 000 hommes

La force expéditionnaire américaine en Sibérie fut commandée par le major-général William S. Graves et totalisait 7 950 hommes. Elle comprenait les 27ème et 31ème régiment d'infanterie et des volontaires des 13ème62ème et 12ème régiment d'infanterie

 

Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :