Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

POURQUOI LE CONCLAVE A-T-IL CHOISI

"UN PAPE ARGENTIN",

VENU du "BOUT DU MONDE" ?

pour reprendre les formules reprises par la presse de ce matin...

 

Logo Sud-Ouest, retour à l'accueil  PROVENCELogo Sud-Ouest, retour à l'accueil   Logo Sud-Ouest, retour à l'accueil

VOSGES MATIN 

      SUD OUEST

Selon le quotidien La Croix, "il est considéré comme une opposition solide face au couple Kirchner dont il ne cesse de dénoncer l’autoritarisme".

Quand on connaît l'hostilité de l'impérialisme, US en premier, à la présidente argentine, coupable de défendre la souveraineté de son pays, et qui, venue à Caracas aux obsèques d'Hugo Chavez, s'est permis de saluer la mémoire du président du Venezuela, le choix du cardinal argentin par le conclave n'est pas anodin.

 

Bernard Guetta, le chroniqueur de France Inter, rappelle que l'élection du cardinal polonais en 1978, qui deviendra alors Jean-Paul II...in tervient deux ans avant les grèves des Chantiers  navals Lénine de Gdańsk déclenchées le 14 août 1980. 

C'est tout dire !

 

Mais dans le concert unanime de louanges,orchestré par la presse régionale vis-à-vis de ce "Pape des pauvres", qui "prend le métro comme tout le monde, "il n'est pas rappelé que "la soutane blanche du nouveau pape argentin", décrit comme un  saint homme à l'égal de Saint françois d'Assise par les journaux français, "est entachée symboliquement" selon le mensuel chrétien progressiste Golias, qui écrit

 

"Certains spécialistes de l'histoire de l'Argentine estime que Jorge Mario Bergoglio a eu une attitude contestable sous la dictature militaire, entre 1976 et 1983. Fortunato Mallimaci, ancien doyen de l'université de Buenos Aires, explique qu'"il a été très indulgent avec les militaires".

 

Et son directeur, Christian Terass, interrogé ce matin par France Inter, va plus loin : il précise que le futur pape François "a dénoncé à la junte militaire, nombre de prêtres progressistes..."

 

Cela devrait modérer l'enthousiasme des médias français pour ce nouveau pape,  Jorge Mario Bergoglio est considéré comme un conservateur. Il s’était prononcé contre le mariage homosexuel  en Argentine, y voyant une « prétention destructrice du plan de Dieu », rapportait le journal argentin La Nacion

Logo Sud-Ouest, retour à l'accueil

Logo Sud-Ouest, retour à l'accueil

Tag(s) : #Contre l'impérialisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :