Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Wikileaks : Bradley Manning

ne laissons pas le silence s'installer...

 manning-protest.JPG

 

Bradley Manning, sera de retour à Fort Meade le 27 août - la même semaine que la Convention nationale républicaine de Floride.

Nous savons que la couverture médiatique est la clé pour empêcher le gouvernement de condamner  en secret, à moins que nous agissions maintenant. Les révélations de la salle d'audience à cette prochaine audience pourraient être complètement noyées dans le cirque médiatique qui entoure le RNC...

il n'y a qu'une poignée d'auditions avant la cour martiale, et nous devons nous assurer que les médias les couvrent toutes.

vous pouvez envoyez des lettres à vos média locaux en leur demandant de couvrir les audiences préliminaires au procès de Bradley Manning ...

 

Media part

reprise de traduction m.leray

 

bradley-manning2.jpg  bradley-manning.jpg

Bradley Manning isolement et torture

Bradley Manning  est accusé d'avoir transmis à Wikileaks différents documents militaires classés secret défense.

Arrêté par l'United States Army Criminal Investigation Command en juin 2010, Manning a d'abord été détenu plus d'un mois dans une prison militaire de Camp Arifjan, au Koweït, sans aucune charges. Il est détenu sur la base de Quantico, en Virginie depuis le 29 juillet 2010.

En avril 2011, un groupe d'experts détermine qu'il est en état d'être jugé, et le 16 décembre 2011, une audience préliminaire recommande de le faire comparaître devant une Cour Martiale. Bradley Manning est inculpé le 23 février 2012 en cour martiale et choisit de ne pas contester les chefs d'accusation.

Début juillet 2010, Bradley Manning a été inculpé de huit chefs d'inculpation criminels et de quatre violations du règlement militaire. Deux accusations, fondées sur le Uniform Code of Military Justice (UCMJ) en ses articles 92 et 134, sont portées contre lui : « transfert de données secrètes sur son ordinateur personnel et ajout de logiciel non autorisé sur un système informatique confidentiel », ainsi que « communication, transmission et envoi d'information traitant de sécurité nationale à une source non autorisée ».

Il encourt 52 ans de prison pour les actes qui lui sont reprochés.

Bradley Manning est soumis à un isolement carcéral maximum (Maximum Custody Detainee) dans des conditions qui prêtent à controverse, tandis que certains rappellent que l'isolement dans lequel Manning se trouve est comparable à une situation de torture psychologique.

Depuis le début des audiences préliminaires en décembre 2011 et son renvoi en cour martiale, Bradley Manning est détenu dans un établissement pénitentiaire dont le nom est gardé secret non loin de Fort Meade, a indiqué un expert du Pentagone.

Ses conditions de détention à Quantico, près de la capitale fédérale Washington, après son arrestation en mai 2010, avaient valu à l'armée américaine les critiques du monde entier. Il avait ensuite été transféré au Kansas (centre).

Le Comité de soutien à Bradley Manning (en , Bradley Manning Support Network) a été monté par Mike Gogulski, citoyen américain vivant en Slovaquie, dans le but de lever des fonds pour payer les frais d'avocat (estimés à 130 000 $) de Bradley Manning. Un ami de celui-ci, David House, est aussi impliqué dans le montage de ce comité qui a été coordonné par Courage de résister.

Plusieurs personnalités ont rejoint ce comité. Parmi elles, le lanceur d'alerte américain qui a livré pendant la guerre du Viêt Nam les Papiers du Pentagone, Daniel Ellsberg, le réalisateur engagé Michael Moore , l'ancien agent de la CIA et militant politique Ray McGovern, le colonel à la retraite Mary Ann Wright.

 

Wikileaks a contribué au comité de soutien à hauteur de 15 000 $ et l'ensemble des fonds levés par le comité dépassaient en janvier 2011 les 100 000 $.

 

Lors de son apparition publique à l'ambassade de l'Equateur le 19 août 2012, Julian Assange a une nouvelle fois demandé la libération de Bradley Manning.

 

sources : Wikileaks le Monde,

 

http://www.mleray.info/article--wikileaks-bradley-manning-ne-laissons-pas-le-silence-s-installer-109286593.html


 

Tag(s) : #Internationalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :