Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE
MICHEL EL DIABLO 

 

Santé

Les professionnels de santé exigent une réécriture en profondeur du projet de loi de santé dont l’examen au Parlement a été reporté en avril par Marisol Touraine. Les médecins généralistes fermeront leurs cabinets fin décembre. Il y aura grève des gardes du 23 au 31 décembre et arrêt de toute activité opératoire dans les cliniques à compter du 5 janvier.

 

Le projet de loi Santé prévoit la territorialisation de l’offre de santé sous l’égide des autorités régionales de santé (ARS), le tiers-payant pour tous, la délégation aux pharmaciens de la vaccination et la délégation aux sages-femmes de la prescription anti-tabagique…

 

Les revendications ne portent pas seulement sur le projet de loi Santé. Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF (premier syndicat de médecins) déclare  «Nous voulons que s’ouvrent au plus vite des négociations conventionnelles pour revaloriser la consultation de base, mais aussi les séances longues pour la prévention ou les pathologies chroniques».

La mobilisation croit et s’étend à l’hôpital public. 

Certains praticiens de l’hôpital public (urgentistes, anesthésistes-réanimateurs) s’associent au mouvement des libéraux pour donner plus de poids à leurs propres revendications.

Dans « Le quotidien du médecin» du 10 décembre 2014, Pascal Terrasse, député PS de l’Ardèche, incite « Marisol Touraine, ses équipes, à rencontrer le plus largement possible ceux qui peuvent s’opposer à la loi ». Il faut « entamer un travail d’explication et de médiation » insiste-t-il « Une société ne se réforme pas à coups de hache. »


source: POI

Tag(s) : #Social
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :