Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE DIABLO

 Grève en AFRIQUE DU SUD 

NUMSA-Metallos-AFduSud

Le plus gros syndicat d’Afrique du Sud, le National Union of Metalworkers of South Africa (NUMSA), groupant 340 000 ouvriers de la métallurgie et de l’automobile, a appelé mercredi 19 mars 2014 à une journée de grève et de manifestation contre la politique du gouvernement.

La grande particularité de la situation tient au fait que la confédération, la COSATU, à laquelle est rattachée la NUMSA, est membre de la coalition qui, avec l’ANC et le Parti communiste, dirige pays.

Grève de mineurs sud-africains à Pretoria, le 6 mars 2014 (Crédit photo : AFP/Mujahid Safodien)
L’Union nationale des ouvriers métallurgistes d’Afrique du Sud (NUMSA) appelle à la grève générale, ce mercredi. Le principal syndicat du pays veut protester contre le chômage des jeunes et la politique du gouvernement.

Plus de 500 000 personnes sont attendues à travers le pays pour participer à des marches organisées dans sept villes, ce mercredi, lors de cette journée de grève générale appelée par l’Union nationale des ouvriers métallurgistes d’Afrique du Sud (NUMSA). Le chômage des jeunes ainsi que la lenteur des réformes promises par l’African National Congress (ANC), le parti au pouvoir, sont au cœur des protestations.

Le secrétaire général de NUMSA, Irvin Jim, déclare que 71% des chômeurs ont entre 19 et 25 ans. « Il s’agit d’une grève que les membres de tous les autres syndicats peuvent rejoindre. Nous pensons qu’un demi-million d’employés vont y prendre part », a expliqué Karl Cloete, secrétaire général adjoint de la NUMSA. Ce plus gros syndicat du pays rassemble 340 000 membres qui travaillent dans des secteurs comme la construction automobile, la métallurgie, les transports ou les services généraux.

 

Des manifestations étaient appelées dans sept des plus grandes villes du pays. Plusieurs milliers de manifestants étaient rassemblés à Johannesburg.

 

Les manifestations visaient à protester contre le taux élevé de chômage de l’ordre de 25% et particulièrement celui des jeunes qui atteint le double. 71% des chômeurs ont entre 19 et 25 ans selon le secrétaire général de la NUMSA, Irvin Jim.

 

La NUMSA demande le retrait d’une mesure gouvernementale qui prévoit de subventionner les employeurs recrutant des moins de 25 ans, ce qui ouvrirait la porte à la possibilité de remplacer des personnels qualifiés par des jeunes sous payés.

 

Les manifestations de mercredi marquent aussi la rupture de NUMSA avec la confédération syndicale COSATU (Congress of South Africa Trade Union), alliée de l’ANC au pouvoir et du président Jacob Zuma.

 

La NUMSA ne soutiendra pas la campagne de l’ANC pour les élections générales du 7 mai 2014, en rupture avec la tradition des organisations du COSATU qu’il s’apprête à quitter. Il s’oriente vers la création d’un mouvement politique « pour le socialisme ».

 

Les manifestations ont lieu dans une situation explosive de chômage, de corruption et d’accusation de détournements de fonds publics à l’égard du président Zuma, à un mois et demi des élections.

 

source: POI

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :