Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Grève nationale
de deux jours au Chili :
un adolescent tué lors d'affrontements avec la police

 

Un adolescent est mort au cours d'affrontements avec la police dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'issue de quarante-huit heures de grève nationale à l'appel du principal syndicat chilien, a annoncé, vendredi 26 août, le ministère de l'intérieur.

 

Les forces de l'ordre ont interpellé 1 394 manifestants, et des centaines de personnes – policiers et civils – ont été blessées ces deux derniers jours, selon un bilan officiel. Les manifestants défilaient contre la politique sociale du gouvernement de droite de Sébastian Pinera

 

 

La CUT, principale centrale syndicale du pays, a revendiqué jeudi 600 000 manifestants à travers le pays.

 

 

 

 

F

Des heurts ont opposé les manifestants aux forces de police, notamment comme ici à Santiago, à l'occasion du deuxième jour de grève au Chili.

Des heurts ont opposé les manifestants aux forces de police, notamment comme ici à Santiago, à l'occasion du deuxième jour de grève au Chili.AP/Victor R. Caivano

 
 

Des centaines de milliers de personnes, en tête desquelles les étudiants qui réclament la gratuité de l'enseignement, sont descendues dans les rues ces derniers mois pour réclamer une répartition plus égale des bénéfices liés à la forte hausse des cours du cuivre, dont le Chili est le premier producteur au monde.

 

Jeudi, environ 600.000 personnes ont défilé à travers le Chili, selon les organisateurs, tandis que les journalistes de Reuters ont estimé à environ 200.000 le nombre de manifestants rien qu'à Santiago. Le gouvernement n'a fourni aucun chiffre.

 

PINERA LE PLUS IMPOPULAIRE DEPUIS PINOCHET

 

La plupart des manifestants ont défilé dans le calme mais des échauffourées ont éclaté avec les forces de police au fil de la journée.

"La société chilienne est parvenue à un point où nous ne pouvons plus supporter d'être ainsi ignorés", a déclaré Rebeca Martinez, une étudiante en musicologie de 21 ans, devant l'Université du Chili, occupée depuis des mois.

 

Selon les chiffres du gouvernement, seuls 10% des employés de la fonction publique ont répondu jeudi à l'appel à la grève lancé par la plus grande centrale syndicale du pays, CUT. Le mouvement social n'a pas d'impact particulier sur le secteur minier, essentiel à l'activité du Chili, pays perçu par les investisseurs comme un modèle de développement économique en Amérique latine.

"Il est temps de changer de système politique, de système économique, afin de parvenir à une redistribution plus juste du pouvoir et des richesses", a déclaré Camila Vallejo, chef de file du mouvement étudiant. "Ce modèle de développement a uniquement servi à enrichir énormément une poignée de personnes."

 

Cette grève nationale de 48 heures est la première au Chili depuis la dictature d'Augusto Pinochet, de 1973 à 1990.

D'après un sondage récent, Sebastian Pinera est le chef d'Etat le plus impopulaire au Chili depuis Augusto Pinochet.

 

Parvenu au pouvoir en mars 2010, il a déjà remanié à deux reprises son gouvernement, la deuxième fois en juillet, ce qui n'a eu aucun effet sur la contestation.

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :