Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hebdoprint :

l'usine de Tinqueux (51)

condamnée

Hier, un géant des médias, fleuron du groupe Havas, puis pépite du groupe Hersant. Aujourd'hui, un groupe de presse à la dérive, au bord du gouffre !

 

La Comareg, cet empire de la presse gratuite aux 1800 salariés, éditeur, entre autres dizaines de publications, de l'hebdomadaire Paru Vendu, pourrait bien être rayé de la carte des médias français, le 3 novembre prochain, date à laquelle le groupe Hersant Média, propriétaire de cette entreprise de presse, réunit un Comité d'entreprise extraordinaire au cours duquel, faute de repreneurs, il pourrait prononcer le dépôt de bilan, avant la liquidation judiciaire.

Laquelle devrait être annoncée le même jour. 

 

Saisi par les administrateurs judiciaires, le tribunal de commerce de Lyon examinera le 3 novembre une demande de mise en liquidation de la Comareg, éditeur du journal d'annonces "Paru Vendu", et de son centre d'impression Hebdoprint.

 

Les deux sociétés, qui emploient respectivement 1.917 et 624 salariés, avaient été placés en redressement judiciaire le 30 novembre 2010.

 

Hier soir, la direction d'Hebdoprint a tranché, l'usine de Tinqueux «sera fermée et les salaires normalement versés jusqu'au 3 novembre».

 

Le matin, les 100 salariés avaient refusé de faire démarrer les rotatives.

 

Les salariés (et la cinquantaine d'employés de la Comareg) se retrouveront tout de même aujourd'hui à 14 heures pour mettre éventuellement en place des actions d'ici début novembre. Néanmoins, il n'y a que peu de chances de revoir les rotatives fonctionner de nouveau.

 

http://www.lechatnoir51.fr/article-hebdoprint-l-usine-de-tinqueux-condamnee-87497915.html

INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE JACQUES TOURTAUX

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :