Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Pour les 50 ans de la fin de la guerre d'Algérie, 

les Amis de l’Huma

ouvrent le débat sur son déclenchement

 

le dimanche 11 mars,

à 10 heures, à Paris,

au cinéma Max Linder

Bd Bonne Nouvelle

 

Le débat portera sur cette question rarement posée : 

« Au fait, pourquoi cette guerre ? 

Une question qui en appelle d’autres :

Quelles en sont les origines ?

Quel était le but des insurgés du 1er novembre 1954 ?

L’indépendance aurait-elle pu être obtenue par d’autres moyens moins douloureux ? 

Pour une fois, ce seront des Algériens eux-mêmes qui pourront donner leur point de vue :

le Commandant Azzedineengagé dans le combat indépendantiste à partir de 1955 ;

Nacer Boudiaf qui évoquera la figure de son père Mohammed. Boudiaf, l’un des fondateurs du FLN, exilé après l’indépendance, en 1962, président de l’Algérie en 1992 et aussitôt assassiné ;

Henri Alleg, directeur d’Alger Républicain en 1954, auteur de La Question ;

Pierre Pradel, pied noir, fils de colon, aujourd’hui participant à « l’association des pieds noirs progressistes »  

 

La rencontre sera introduite par des documents  audiovisuels courts :

Un extrait du film algérien Ben Boulaïd d’Ahmed Rachidi et un magazine télévisé de 1976, sur la Une, confrontant le Commandant Azzedine pour son livre On nous appelait Fellagha.

Les Amis de l’Humanité remercient le Centre Culturel Algérien pour son concours.

Inscriptions indispensables.

Par téléphone : 01 49 22 74 17.

Courriel : amis.huma@humanite.fr

Tag(s) : #Histoire