Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Italie: 7 millions d'électeurs sont appelés aux urnes
pour des élections locales. 
25 mai 2013 à 21:58


Gianni Alemanno, ex-néo fasciste, le 24 mai 2013 à Rome avec Silvio Berlusconi
Gianni Alemanno, ex-néo fasciste, le 24 mai 2013 à Rome avec Silvio Berlusconi (Photo Filippo Monteforte. AFP)

Quelque sept millions d’Italiens sont appelés à ce scrutin qui se déroulera sur deux jours, dimanche et lundi jusqu’à 15H00 locales .

Tous les yeux sont tournés vers la capitale où le candidat de gauche, Ignazio Marino, tentera de ravir la ville au maire sortant Gianni Alemanno, ex-néo fasciste appartenant au parti de Silvio Berlusconi.

M. Marino, candidat du Parti démocrate (PD), principale formation de "gauche" dont est issu le chef du gouvernement Enrico Letta, est crédité de quelques points d’avance sur M. Alemanno, selon deux sondages.

Les deux hommes se situent autour de 33% à 35%, suivis d’assez loin par Marcello De Vito, candidat du Mouvement cinq étoiles (M5S) qui recueille le vote contestataire, crédité de 15%, et le candidat indépendant Alfio Marchini (12%).

Un ballottage semble donc l’issue la plus vraisemblable de ce premier tour.

A Rome, où le vote catholique est très convoité, M. D’Alemanno accuse son rival, un chirurgien spécialiste en transplantation du foie, d’être trop ouvert à l’avortement ou l’euthanasie.

Outre Rome, des scrutins se dérouleront dans 565 communes, dont les plus connues sont Ancône, Sienne, Pise, Viterbe, Trévise ou Brescia.

La petite région partiellement francophone du nord de l’Italie, le Val d’Aoste, doit également élire son nouvel exécutif.

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :