Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles d'

Indépendance des Chercheurs  :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/03/02/jules-ferry-colonialisme-breve-reponse-de-l-elysee.html/

Jules Ferry, colonialisme : brève réponse de l'Elysée

Le 2 mars, Politis présente, dans un article intitulé « Les débats de Politis : "La gauche française et la question coloniale", Olivier Le Cour Grandmaison », les vidéos de l'intervention de cet auteur lors d'une soirée-débat dans le cadre de la semaine anticoloniale tenue la semaine dernière.

Olivier Le Cour Grandmaison rappelle notamment l'exportation de populations dans le cadre de la politique coloniale, présentée comme un moyen de résoudre le problème social dans les « métropoles ».

Il paraît indispensable d'ajouter à cet élément bien connu l'exportation de capitaux et la conquête de « zones intermédiaires » en vue de la préparation d'une guerre mondiale. Léon Gambetta et Jules Ferry furent les principaux initiateurs de cette stratégie. Au même moment, l'Association France Palestine Solidarité diffuse une interview d'Ignacio Ramonet avec le titre « Cinq causes de l’insurrection arabe ».

 

Le 2 mars également, le communiqué du Conseil des Ministres du même jour fait état d'un projet de loi autorisant un accord avec les Emirats Arabes Unis en matière de défense signé en 2009 dans le cadre d'une collaboration qui date de 1995 et a comporté entre autres l’implantation à Abou Dabi d’une base militaire française.

 

Mais quelle est la position réelle des instances dirigeantes et parlementaires françaises à l'égard de la question coloniale ?

Force est de constater qu'encore à ce jour, la rubrique « Grands moments d'éloquence parlementaire » du site de l'Assemblée Nationale continue à exhiber, avec le titre « Jules Ferry : Les fondements de la politique coloniale », un large extrait du discours prononcé par Jules Ferry le 28 juillet 1885 devant la Chambre des Députés.

Font partie de cet extrait de Jules Ferry des passages défendant avec véhémence la « grande expansion coloniale » imposée par la canonnière, et affirmant l'existence de « droits » et « devoirs » des « races » dites « supérieures » à l'égard de peuples qualifiés de « races inférieures ».

A notre demande de retrait de cet extrait de Jules Ferry d'une telle rubrique du site de l'Assemblée Nationale, Bernard Accoyer ne semble pas avoir répondu. De son côté, la Présidence de la République nous a fait parvenir un laconique accusé de réception.

Avec quelle suite, dans une affaire qu'il serait dangereux de banaliser ?

la suite, sur le lien

 

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/03/02/jules-ferry-colonialisme-breve-reponse-de-l-elysee.html/

Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

 

Tag(s) : #Histoire