Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


'Canempechepasnicolas'
publie ci-dessous, dans le cadre du débat sur "L'abstention, piège à qui ?",les éléments d'information susceptibles de se faire une opinion sur le débat politique "à gauche".


LE PREMIER TEXTE EST REPRIS

 

Au sujet des alliances à "gauche"
en vue des "Régionales
Réaction du PCF
à la suite d'une délaration
de Jean- Luc Mélenchon
                                               
     "Les déclarations surprenantes faites par Jean Luc Mélenchon hier soir sur France 3 nous amènent à faire les précisions suivantes.
Jean Luc Mélenchon salue un accord pratiquement scellé entre le NPA, le PCF et Le Parti de gauche.
La vérité oblige à dire qu'un désaccord sérieux persiste sur la volonté de construire des majorités de gauche excluant, certes, toute compromission avec le Modem, mais prenant toutes leurs responsabilités jusque dans les exécutifs, dans l'application des mesures qu'elles auront portées devant les électrices et les électeurs.
 Reporter cette question au soir du premier tour n'est ni possible, ni sérieux, ni efficace. Toute ambiguïté sur cette question ne permettrait pas de redonner confiance et espoir de changement à nos concitoyens.
  Le PCF entend poursuivre ses efforts pour le rassemblement à gauche le plus large, sur la base à la fois de contenus rompant avec les logiques libérales dominantes et d'objectifs politiques clairement partagés.
  Quant à la deuxième déclaration de candidature du premier responsable du Parti de Gauche en une semaine, cette fois en Ile de France, elle apparaît peu acceptable du point de vue du respect mutuel due aux partenaires et à leur militants. La démocratie et la concertation sont préférables à l'auto proclamation, elles sont aussi nécessaires à la confiance mutuelle et à celle de nos électrices et de nos électeurs"
.

                                                    Parti Communiste Français,
Lundi 19 octobre 2009 
                  
Le lendemain,
le Parti Communiste Français 
précisait les désaccords
avec le Parti de Gauche                                    




Le 16 octobre, nous avons participé- pour le PCF- à une rencontre à laquelle participaient  : FASE ,FSQP, MPEP,NPA, PG ,PCOF,République et Socialisme, LesAlternatifs.

Alors que nous n’avions pas décidé de la rédaction d’un communiqué commun,  circule actuellement un compte rendu de réunion que le PCF n’a pas validé et  dont nous considérons qu’il ne rend pas bien compte de réalité du débat.

Cette rencontre avait pour objet d’approfondir  la possibilité  - ou non -d’accords en vue des échéances électorales futures. Pour la préparer nous  avions fait parvenir à toutes les organisations un texte dans lequel notre  opinion était développée (voir texte joint) en  réaffirmant  le statut de cette  réunion pour nous : une confrontation permettant de verser des éléments au  débat de notre  Conseil national pour construire son offre nationale .

Nous avons constaté lors de cette rencontre la persistance de désaccords de  fond entre les forces en présence, notamment avec le NPA .Ils  portent sur  l’enjeu même des élections régionales, l’objectif et  la dynamique politique à  construire pour l’atteindre.

Ils portent aussi sur le statut même de ces désaccords. Alors que le  PG  insistait sur la possibilité de ne pas être « d’accord sur tout » pour constituer des listes ensemble, nous réaffirmions quand à nous le besoin au  contraire d’une clarté politique indispensable sur les objectifs globaux.

Nous les avons ainsi décliné.

Tout d’abord notre  volonté d’aboutir à des accords clairement partagés sur  les objectifs politiques que nous nous fixons en commun, et que nous voulons  porter en commun dans la campagne électorale : battre la droite ; promouvoir  des politiques solidement ancrées à gauche en rupture avec les logiques  libérales dominantes ; créer les conditions de majorité de gestion à gauche  dans les Régions – sans aucune compromission avec le MODEM    - permettant  de faire avancer notre projet commun, de résister aux politiques mises en  place par Nicolas Sarkozy et d’œuvrer à la satisfactions des besoins de nos  concitoyens.

Nous avons ainsi fait état de l’importance que nous accordions à la liaison  entre le premier et le deuxième tour pour parvenir à cet objectif et mobiliser  une dynamique populaire permettant de l’atteindre.

Le NPA a exprimé une approche profondément différente en affirmant qu’ « aucun  accord de gestion n’était possible avec le PS »  ou que qu’il était «   possible de faire des choses sans être dans les majorités de gestion ».
Parlant tantôt de «  fusion technique », tantôt de rapport de forces possibles  avec des scores à 10%, le NPA réaffirmait sa volonté de s’en tenir à un accord pour le premier tour sans prise de position claire sur le second.

Des représentants de Socialisme et République ou du MPEP ont quand à eux  partagé notre opinion sur la nécessité d’énoncer un objectif politique pour le second tour dès avant l’élection.

Quand au PG, il a souhaité banaliser ce désaccord en  proposant d’en  débattre entre les deux tours.

Appelant les participants à un minimum de réalisme nous avons pour notre part rappelé l’impossibilité de régler les débats de fond entre les deux tours (les fusions devant s’opérer en moins de 24H) non « réglés au préalable ».
Ainsi loin de se situer sur la seule participation aux exécutifs, le différent porte sur le projet politique lui-même .Ce qui nous a amené à demander de la clarté sur ce dernier avant de pouvoir aller plus loin en faisant  part du  dégât produit par le passé dans l’électorat de listes où plusieurs opinions se faisaient entendre sur des sujets de fond.

Nous avons donc invité à la poursuite de la discussion de fond sur l’objectif  même des élections en proposant aux participants que la prochaine rencontre se  fasse après notre conseil national et que nous y versions notre offre nationale comme élément à débattre.

Paris, le 20 octobre 2009

Frank Mouly


Parti Communiste Français
Réseau national d'information et communication électronique


TEXTE REPRIS DU SITE
de BANDERA ROSSA

 


du blog
Le Réveil
Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :