Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Vendredi 7 septembre 2012

4china-india-flags.jpg

© Collage : La Voix de la Russie

 

La question de la sécurité des Etats de l’Asie de Sud-Est devient de plus en plus d’actualité sur la scène internationale.

Et dans ce contexte, l’Inde et la Chine sont obligées de délaisser leurs différends du passé et commencer à coopérer dans le domaine militaire.

Après les entretiens, les ministres de la défense de l'Inde et de la Chine sont arrivés à la conclusion que la coopération dans le domaine de la défense va contribuer au renforcement de la confiance entre les deux pays.

 

L’Inde et la Chine mènent depuis des décennies un jeu géopolitique complexe et multiforme avec la position de dominant dans le Sud-est asiatique comme enjeu principal. Il y a encore quelques années, Delhi, appelait ouvertement l’Empire du Milieu ennemi numéro un, alors qu’aujourd’hui, les deux pays cherchent à s’engager sur la voie de la coopération.

Ce changement est lié au déplacement des pôles de la politique internationale, est persuadé Andreï Ivanov, chercheur du Centre des recherches sur l’Asie Orientale et l’Organisation de coopération de Shanghai de l’Institut d’Etat des relations internationales de Moscou.

« Les Etats-Unis percevaient la Chine comme le principal opposant à l'Union Soviétique. L’Inde maintenait à l’époque des relations amicales avec l’Union Soviétique et c’est l’une des raisons de la tension entre la Chine et l’Inde. Mais la situation a changé. Les États-Unis et la Chine sont des pays rivaux, et cette rivalité s’étend non seulement à l’Asie, mais au monde entier. En outre, la situation de la Chine est en train de se compliquer. Et les différends territoriaux de l’Empire du Milieu avec un certain nombre de pays sud-asiatiques se sont intensifiés récemment. Et dans la situation, où la Chine s’est retrouvée face à la recrudescence de la concurrence de la part du Japon, des Etats-Unis et plusieurs pays du sud-est asiatique, ce n’est pas dans ses intérêts d’avoir des mauvaises relations avec l’Inde. C’est pourquoi Pékin essaie de passer l’éponge. La Chine et l'Inde sont des membres des BRICS et ils entretiennent de très bonnes relations au sein de cette organisation ».

Il n’est pas exclu que la Russie puisse également contribuer au rapprochement des deux pays dans un futur proche, estime Alexeï Pilko, professeur de la faculté de la politique internationale à l’Université d’Etat de Moscou.

« Il est peu probable qu’une alliance militaire ou politique contraignante soit conclue entre la Chine, l’Inde et la Russie. Le plus probable, c’est que la coopération entre les trois pays prenne des formes légèrement différentes, par exemple consultatives. L'Inde pourrait intégrer à l’avenir l’Organisation de coopération de Shanghai, et cette organisation pourrait coordonner les actions des trois pays. En général, Moscou, Delhi et Pékin entretiennent de très bonnes relations, effectuent des consultations et prennent des décisions coordonnées ».

Les perspectives de la coopération trilatérale entre la Russie, la Chine et l'Inde sont pour l’instant théoriques. Tout dépend de la manière dont sera façonnée la politique de Delhi et de Pékin, en particulier dans le domaine de la sécurité. Cependant, il n’est pas exclu que Moscou ait envie de construire ses relations avec ses partenaires asiatique dans le respect de ses intérêts.

 

La Voix de la Russie

 

http://www.mleray.info/article-l-inde-et-la-chine-cherchent-a-se-rapprocher-109800159.html

 

Tag(s) : #international
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :