Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RIA Novosti

 

L'Ukraine célèbre diversement  le 9  mai...

 

A l'Ouest et à Kiev, on a honoré "les morts" de la Seconde Guerre mondiale

 

A l'Est, c'étaient les héros soviétiques et le Jour de la Victoire !

 

 

L'Ukraine célèbre le Jour de la Victoire

L'Ukraine célèbre le Jour de la Victoire

 

L'Ukraine célèbre le Jour de la Victoire

 

16:27 09/05/2014

KIEV, 9 mai - RIA Novosti

Des manifestations solennelles se déroulent vendredi en Ukraine à l'occasion du Jour de la Victoire.

Cette année, les autorités ukrainiennes utilisent pour la première fois le coquelicot, le symbole international à la mémoire de ceux qui sont morts à la guerre, lors des cérémonies commémoratives officielles. Kiev a renoncé à employer les rubans de Saint-Georges qui sont associés à l'URSS et à la Russie et dont l'utilisation est perçue comme "une provocation", selon le chef de l'administration municipale de Kiev Vladimir Bondarenko. D'ailleurs, de nombreux Ukrainiens considèrent toujours le ruban de Saint-Georges comme un symbole de la Victoire sur l'Allemagne nazie et aussi comme un symbole de la lutte contre le nationalisme.

Kiev, le président par intérim Alexandre Tourtchinov et le premier ministre par intérim Arseni Iatseniouk ont observé une minute de silence en mémoire des morts de la Seconde guerre mondiale lors d'une cérémonie tenue devant le monument de la Gloire. Les anciens présidents ukrainiens Viktor Iouchtchenko, Léonid Kravtchouk et Leonid Koutchma, ainsi que des anciens combattants ont assisté à cette cérémonie.

Aucun défilé militaire n'est prévu dans la capitale ukrainienne.

Un service religieux à la mémoire des morts de la guerre sera célébré vendredi soir en la cathédrale Saint-Vladimir de Kiev. 

Les autorités de Ternopol (ouest) ont proclamé les 7 et 8 mai Jours de deuil à la mémoire des morts de la Seconde guerre mondiale. Les représentants des associations locales des anciens combattants ont déposé des fleurs devant la Flamme perpétuelle de Ternopol. 

Le Conseil municipal de Lvov, la plus grande ville de l'Ukraine occidentale, a décidé de ne pas installer des éclairages de fête, a interdit d'organiser des festivités, d'employer des symboles nazis, communistes et soviétiques les 8 et 9 mai pour éviter des provocations.

Ivano-Frankovsk (ouest) célèbre le Jour de la Victoire par une cérémonie de dépôt des gerbes dans le Square mémorial et un service religieux à la mémoire des morts. Un concert de fête sera donné pour les anciens combattants.

 

Oujgorod (ouest), les autorités municipales ont aussi annulé les festivités traditionnelles du Jour de la Victoire. Mais les vétérans de la guerre pourront assister à un concert et à une cérémonie en leur honneur.

Les autorités de Rovno (nord-ouest) ont renoncé à tenir un défilé militaire traditionnel, mais elles prévoient d'organiser un feu d'artifice vendredi soir. 

Odessa (sud), une réplique du drapeau de la Victoire de 1945 a été hissée devant la mairie. Les anciens combattants et les dirigeants de la ville ont déposé des fleurs devant le monument au Marin inconnu, au Mémorial de la défense héroïque d'Odessa par la 411e batterie de gardes-côtes et sur les tombes des héros de la guerre, rapporte le site officiel d'Odessa. Le Conseil municipal de la ville a réduit le nombre des manifestations solennelles prévues pour le Jour de la Victoire, suite aux événements tragiques du 2 mai où des dizaines de personnes ont brûlé vives dans la Maison des syndicats incendiée par des nationalistes.

Donetsk (est), plusieurs milliers de personnes ont tenu une manifestation à l'occasion du Jour de la Victoire. Les manifestants portant des drapeaux de la République populaire de Donetsk, proclamée par les partisans de la fédéralisation de l'Ukraine, ont scandé "Félicitations!" "Hourra!" et "Russie!".

 

Plusieurs milliers de manifestants ont célébré le 69e anniversaire de la Victoire àSlaviansk, dans la région de Donetsk, contrôlée par les partisans de la fédéralisation de l'Ukraine et assiégée par l'armée.

Depuis mars, les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Slaviansk, Kramatorsk, Kharkov et Lougansk connaissent une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui contestent les nouvelles autorités pro-européennes de Kiev et réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. L'armée ukrainienne mène depuis la mi-avril une vaste opération contre les partisans de la fédéralisation, impliquant des hélicoptères et des blindés.

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :