Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REPRIS SUR

EL DIABLO

Après la décision

de l'Union européenne

de décrèter un embargo sur le pétrole iranien...

 

 

Iran : vers un embrasement généralisé au Moyen-Orient ...?

iran-drapeau01.jpg

L’Europe vient de décréter un embargo pétrolier contre l’Iran d’une ampleur sans précédent. Il interdirait à ce pays de faire le commerce de ses produits pétroliers. Cet embargo, pour lequel la France a été en pointe, prend une fois de plus pour prétexte la politique nucléaire de l’Iran accusé de vouloir se doter de l’armement nucléaire.
À ce jour aucune preuve n’a été apportée mais les mensonges qui ont servi pour déclencher la guerre en Irak sont toujours utiles aux puissances impérialistes pour déclencher des guerres.

Si l’embargo ne touche pratiquement pas l’Europe (elle ne dépend que d’environ pour 6% de ses besoins des livraisons iraniennes), il sanctionne par contre fortement la Chine, beaucoup plus dépendante des livraisons iraniennes. Ce pays a ainsi vivement réagi à la déclaration européenne. Il met en garde l’Europe contre une tentation de l’étrangler du point de vue énergétique, il s’oppose vivement avec la Russie à cette initiative.

Ainsi, l’affaire s’internationalise dans un contexte de vives tensions risquant de déboucher sur une guerre. Mais les choses ne sont pas confinées à la question du nucléaire iranien.
Les USA et ses alliés régionaux, Israël, la Turquie et les États du golfe entendent défaire le plus vite possible l’entente qui s’est nouée entre l’Irak la Syrie et l’Iran.

Ces trois pays qui sont non alignés sur la politique impérialiste de Washington sont un risque potentiel à la domination US et à celle de ses alliés dans la région. Il n’est pas étonnant que dans ces conditions, les préparatifs militaires battent leur plein. Ainsi l’Émir du Qatar a rencontré récemment les dirigeants israéliens pour discuter de l’implication des pays du golfe dans une intervention en direction de l’Iran et les attaques contre la Syrie se font plus précises.

Tout le monde a noté que la mort du journaliste français en Syrie a été une provocation de l’Armée Syrienne dite "libre", qui est en fait armée et entraînée par les services occidentaux.

Dans ces conditions, le Ministre russe des affaires étrangères Lavrov a indiqué que la Russie n’accepterait aucune intervention étrangère en Syrie et qu’elle continuerait à commercer et à avoir des échanges politiques avec ce pays. Cette position est très voisine de celle de la Chine et de pays d’Amérique Latine qui condamnent les ingérences dans les affaires d’États souverains, ingérences allant jusqu’à l’utilisation de la force militaire.
 

Le danger d’une telle situation est clair, c’est celui d’un embrasement généralisé au Moyen-Orient qui par le jeu des intérêts et des alliances pourrait conduire à une guerre non moins généralisée.

Il faut arrêter cette spirale criminelle dans laquelle l’impérialisme entraîne les peuples en exigeant la fin des interventions étrangères et en disant non au blocus de la Communauté européenne.

 Source : « site communistes »


Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :