Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Silence, on évacue...

 

Environ 300 personnes se sont rassemblées vendredi 06 août au soir devant la mairie de la Courneuve pour "dénoncer les violences policières", une semaine après l’évacuation par la police d’occupants de la barre Balzac, dans la cité des 4.000.
Plusieurs personnes évacuées étaient présentes ainsi que des représentants associatifs et le rappeur Youssoupha.
"Nous avons subi par deux fois une forme de violence de la part de la police, lors de l’expulsion d’abord puis le 21 juillet lorsque la police a employé la force pour évacuer des femmes assises pacifiquement devant la barre", a dénoncé Aboubakar Touré, représentant des familles expulsées, interrogé par un journaliste de l’AFP.
"Lors de cette intervention, les policiers ont arrêté dans un premier temps le porte-parole du DaL (Droit au Logement) puis moi-même afin que nous ne soyons pas présents lors de la suite de l’opération", a ajouté M. Touré.
 

Pour Eros Sana, qui se présente comme "un simple citoyen revendiquant ses droits pour lui-même et les autres", les images diffusées sur Dailymotion sont choquantes car "on y voit des femmes, assises, pacifiques, avec leurs enfants, faire ce que toute personne de ce pays a le droit de faire, à savoir demander un traitement d’égalité, et on leur envoie la police, dont la mission première est de les protéger normalement".
 

"Ce que l’on a du mal à saisir, c’est que malgré le buzz sur internet, les médias français n’ont quasiment pas parlé de ce qui s’est passé, les images ont été diffusées quasiment exclusivement par les médias étrangers", dénonce une jeune femme qui a souhaité gardé l’anonymat.
"Est-ce que le préfet, qui a donné son aval à une telle opération, et le ministre de l’intérieur, son supérieur hiérarchique qui a été condamné pour des propos racistes, peuvent continuer à exercer leur mission après cela ? Dans une démocratie, ils devraient démissionner" a conclu Eros Sana.
 

Le 21 juillet la police est intervenue devant la barre Balzac, dans la cité des 4.000 à la Courneuve, pour évacuer des occupants qui s’y étaient installés.

Les images de l’intervention, montrant entre autres une femme traînée au sol alors qu’elle a son bébé dans le dos, ont été visionnées plus de 600.000 fois sur le site Dailymotion.

 

 

 
TEXTE REPRIS
sur
BANDERA ROSSA
Tag(s) : #Libertés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :