Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La "crise"

et

les retraites des PDG des multinationales


Classement des retraites de PDG : Lindsay Owen-Jones, président du conseil d'administration et ex-directeur général de L'Oréal, touche 3,3 millions d'euros de retraite par an.

Lindsey Owen-Jones a 64 ans et a reçu l'an dernier 2 millions d'euros de salaire annuel comme président non-exécutif du leader mondial des cosmétiques.

Lindsay Owen-Jones devance le PDG de Danone Franck Riboud, qui va toucher 1,8 million d'euros de rente annuelle, et celui d'Axa Henri de Castries, dont la rente prévue, alors qu'il n'a que 55 ans, est de 1,1 million d'euros annuels.

Derrière eux se trouvent le PDG du réassureur Scor Denis Kessler (800.000 euros annuels), l'ancien président de Sanofi-Aventis Jean-François Dehecq (779.000 euros) et Henri Proglio, qui outre une pension de 769.000 euros versés par Veolia Environnement, touche 1,6 million d'euros annuels comme PDG d'EDF.

La pension annuelle moyenne des 30 PDG les plus gâtés s'évalue à 720.000 euros.

source: le Figaro
 
Le Bouclier fiscal de Liliane Bettencourt
Combien le fisc a-t-il remboursé à Liliane Bettencourt ?

Au total le fisc a remboursé 100 millions d'euros à Liliane Bettencourt ces 4 dernières années au titre du bouclier fiscal.

Les 1ers remboursements sont intervenus en 2007, avec la création du bouclier fiscal par Dominique de Villepin. En 2008, son amélioration par Sarkozy a permis à Liliane Bettencourt de se faire reverser 30 millions d'euros.Quelle est la vrai fiscalité dont bénéficie Liliane Bettencourt ?

source: Le canard enchainé
      

La fiscalité de Liliane Bettencourt

Posted: 21 Jul 2010 02:07 AM PDT

 

Plus l'affaire Woerth Bettencourt avance plus on en apprend de belle sur la manière dont les très riches échappent en France à l' impôt qui normalement, selon la loi en vigueur, et le respect de la devise de la République (Liberté, Egalité, Fraternité), devrait leur être appliqué.
 
L' Oréal a versé en 2009, 208 millions de dividendes à Liliane Bettencourt.
Pourtant l'impôt de Liliane Bettencourt sur cette période devrait être inférieur
à 25 millions d'euros selon ses conseillers et avocats.
Avant l' impact du bouclier fiscal, l' ISF de Liliane Bettencourt est de 35 millions d'euros, toujours selon ses conseillers.
 
La CSG et la CRDS donneraient aussi un autre impôt de 10 millions environ.
 
Le taux d'impôt sur le revenu de Liliane Bettencourt s' établit à 9%, soit le taux d'impôt d'un cadre moyen gagnant 3000 euros par mois .....
 
Pour payer moins d'impôts Liliane Bettencourt utilise le système de la holding de patrimoine :
 les 31% du capital de l' Oreal que Liliane Bettencourt détient en sont en fait pas détenus par elle mais par une société lui appartenant à 100%: la fameuse société Téthys.
Comme l'argent qui donne les dividendes chez l' Oréal est déjà soumis à l'impot, il n'y est pas soumis une seconde fois car la loi fiscale interdit la double imposition. Liliane Bettencourt ne paie donc l' impôt sur le revenu, la CSG, la CRDS que sur l'argent qu'elle dépense véritablement et qu'elle sort de Téthys.
L'argent inutilisé par Liliane Bettencourt (environ 135 millions) reste chez Téthys.
Liliane Bettencourt n'est imposée que sur ce qu'elle dépense !
Tag(s) : #Economie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :