Samedi 16 juin 2012 6 16 /06 /Juin /2012 09:26

 

Les expositions de la France européenne sous Vichy

 

 

 


 

La construction « européenne » n’a pas commencé le 9 mai 1950 avec la déclaration de Robert Schuman, qui, rappelons-le, vota les pleins pouvoirs constituants à Pétain le 10 juillet 1940 par l’intermédiaire de la loi constitutionnelle voulue par Laval [1]. 
L’historienne Annie Lacroix-Riz nous rappelle que la 2nde Guerre mondiale fut également un moment-phare de l’intégration européenne sous le contrôle du Reich [2].

Capture d'écran. Reportage de propagande datant du 6 juin 1941, relatant l'inauguration à Paris de la première exposition de la France européenne au Grand Palais.

 

 

 

La vidéo ci-dessous, correspondant à un reportage de propagande datant du 6 juin 1941, relate l’inauguration à Paris de la première exposition de la France européenne au Grand Palais. Dès la cinquième seconde, deux immenses cartes apparaissent sous nos yeux avec l’effacement des Nations devant l’Empire, pour resurgir de nouveau en arrière-plan à la fin du reportage. 


Cette exposition ouvrit ses portes le 31 mai 1941 avec pour commissaire Jacques de Lesdain, directeur deL’Illustration. Le reportage diffusé le 06/06/1941 mentionne les noms de quelques participants lors de l’inauguration : Fernand de Brinon, ambassadeur de France ; le Général von Stülpnagel, Militärbefelshaber (commandant militaire) en France ; « le représentant du nonce apostolique en France » (Valerio Valeri) ; en oubliant de citer la présence de Pierre Laval et Georges Scapini comme l’atteste la photo suivante du Centre d’Etudes et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (Bruxelles) [3].

Le Général von Stülpnagel (Militärbefelshaber en France), Fernand de Brinon (ambassadeur en France), suivi de Pierre Laval, et l'ambassadeur Scapini (à l'extrême droite) accompagné de son guide, font leur entrée au Grand Palais.

Source : http://pallas.cegesoma.be/pls/opac/plsp.getplsdoc?rn=72938&cn=51&lan=N&htdoc=general/opac.htm

Une seconde manifestation de la France européenne, intitulée « La vie nouvelle », se déroula à partir d’avril 1942. Elle fut inaugurée en présence du général Eugène Bridoux, ministre secrétaire d’État à la Guerre, et du ministre d’Allemagne Rudolf Schleier, second d’Abetz – moins fringante, vu l’enlisement de la Wehrmacht en Russie.


Inauguration de la manifestation « La vie nouvelle », exposition de la France européenne au Grand Palais : les personnalités françaises et allemandes dont Rudolf Schleier, le général français Eugène Bridoux, à Paris, avril 1942

Source : page 23 de http://www.topfoto.co.uk/aboutus/pdfguides/rvguerre.pdf [4]

Dans son discours du 22 juin 1942, Pierre Laval souhaita la victoire de l’Allemagne, en n’oubliant pas d’évoquer la construction de cette nouvelle Europe…

Mes remerciements à Annie Lacroix-Riz pour ses précieuses observations sur le contenu de cet article.

 

[1Robert Schuman : simple exécutant des U.S.A. ?, article publié par Le Canard Républicain le 14/05/10.

[2] Annie Lacroix-Riz, conférence La Deuxième Guerre mondiale : intégration européenne sous le contrôle du Reich et plans américains pour une unification de l’Europe, le 30/11/10 à Bagneux ; Industriels et banquiers français sous l’Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy, Paris, Armand Colin, 1999,passim (dont chap. 5-9) ; L’intégration européenne de la France. La tutelle de l’Allemagne et des États-Unis, Pantin, Le temps des cerises, 2007.

[3] Plusieurs photos de l’exposition sont disponibles : http://pallas.cegesoma.be/pls/opac/plsp.getplsdoc?rn=72938&cn=51&lan=N&htdoc=general/opac.htm

[4] Copie du document :

 

Par Jean Lévy - Publié dans : Europe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés