Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE DIABLO

Bove-UE.jpg

Selon l’AFP, le candidat d’EELV à l’élection européenne, José Bové, soutient les ikastolas (écoles privées en langue basque) en s’appuyant sur un vote du Parlement européen qui stipule que « tous les moyens doivent être mis à disposition au niveau éducatif et au niveau des médias pour le développement des langues ».

 

C’est à la fête des ikastolas, à St Pee-sur-Nivelle devant des élus du département dont trois parlementaires PS, que José Bové s’est insurgé contre une circulaire du 2 mai du Préfet des Pyrénées Atlantiques confirmant la loi française qui interdit les aides publiques aux constructions ou extensions d’écoles privées.

 

Il précise que ces dispositions ne sont «pas en adéquation avec le droit européen. (Or) c’est le droit européen qui prime » et ajoute «Il faut être cohérent par rapport au droit, et aujourd’hui ne pas respecter la circulaire, c’est respecter le droit européen»appelant les maires à « désobéir à la loi » pour soutenir les ikastolas.

 

Rappelons que le 28 janvier 2014 les députés ont voté en faveur d’une modification de la Constitution dans le but de ratifier la charte européenne des langues régionales. Parmi eux 259 députés PS (8 ont voté contre), 11 PCF (4 ont voté contre) et les 14 députés écologistes.

source: POI

"CANEMPECHEPASNICOLAS   AJOUTE :
Article 2

La langue de la République est le français.

L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L'hymne national est la "Marseillaise".

La devise de la République est "Liberté, Egalité, Fraternité".

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

 

DEPUIS QUAND LA LANGUE FRANCAISE  

EST DEVENUE LA LANGUE OFFICIELLE

(ET UNIQUE)

DE LA FRANCE ?

Depuis

l'ordonnance de Villers-Cotterêts est un texte législatif édicté par le roi de France François Ier, entre le 10 et le 25 août 1539 à Villers-Cotterêts  enregistré au Parlement de Paris le 6 septembre 1539. Cette ordonnance est toujours partiellement en vigueur et appliquée par les tribunaux français.

Elle est l'acte fondateur de la primauté et de l'exclusivité dufrançais dans les documents relatifs à la vie publique du royaume de France ; en effet, pour faciliter la bonne compréhension des actes de l'administration et de la justice, elle leur impose d'être rédigés dans cette langue.

Le français devient ainsi la langue officielle du droit et de l'administration, en lieu et place du latin. 

C'est cet acquis qui, au nom de l'Europe,  est aujourd'hui menacé par ceux-là même mettent en péril la souveraineté nationale, l'unicité du territoire, le maintien des départements, créés par la Révolution française, et les communes, lieux de proximité de la démocratie directe entre le peuple et ses représentants élus, de même que le contenu de la devise de la République : la Liberté, l'Egalité et la Fraternité.

Tout se tient . L'offensive est multiple, soutenue par le PS, les verts comme par l'UMP, contre la République Une et indivisible.


SOUVENEZ-VOUS EN LE 25 MAI 2014

EN REFUSANT DE PARTICIPER

A UN SCRUTIN QUI VISE A SUBSTITUER "L'EUROPE" A LA FRANCE
 

 

Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :