Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE 93 MOBILISE :

PLUS DE 7000 MANIFESTANTS DANS LES RUES

JEUDI 14 0CTOBRE

4000 manifestants devant la prefecture de Bobigny,

2000 à Saint-Denis,

un millier à Montreuil...

 

Cette fois on est sûr que les habitants de Seine-Saint-Denis vont écouter d'une autre oreille les intox des grands médias ! Ce qu'ils ont vu – et surtout entendu – dans leurs rues aujourd'hui témoigne du contraire. A l'appel de plusieurs secteurs et syndicats (éducation, territoriaux du 93 derrière la CGT et SUD, cheminots...)1, plusieurs cortèges partis de La Courneuve, Blanc-Mesnil, Noisy-le-Sec, Bondy et Bobigny se sont rejoints aujourd'hui devant la préfecture entre 11h et 13h, après des effusions très audibles sur leur parcours. Si de nombreux élus des diverses villes s'y sont fait remarquer, c'est la présence masssive des lycéens qui a fait en sorte que le rassemblement soit aussi gros..et aussi bruyant. Et puisqu'on nous mentira encore sur le compte de ces jeunes soit-disant "manipulés" par leurs profs, nous qui sommes dans les AG pouvons témoigner que ces jeunes s'organisent entre eux, prennent la parole en leur nom, et que s'ils rejoignent, voire pour certains précèdent leurs enseignants dans la mobilisation et le blocage des établissements, ce n'est là que l'apprentissage de la lutte.

 

Répression à la source pour les lycéens

 

C'est même l'ensemble du gouvernement et des institutions qui le composent qui leur donne raison. Les lycéens ne sont pas dupes des mesures répressives mises en place dans leurs établissments au nom de la sécurité et de l'"égalité des chances" à l'école, telles que les EMS (Equipes Mobiles de Sécurité), qui peuvent intervenir sur demande des proviseurs. Des proviseurs que l'on briefe sûrement sur la question dès leur prise de fonction ! Cette invention de Darcos a été mise en oeuvre par Luc Chatel à la rentrée 20092, sans consultation des enseignants qui depuis se disent pour le moins sceptiques. Or le dispositif se montre bien utile aujourd'hui pour surveiller, réduire et détruire les embryons de mobilisations lycéennes : à Blanc-Mesnil, les EMS arrivés cette semaine au lycée Mozart ont carrément menacés les jeunes de représailles, tandis que le proviseur voulait "leur couper la tête" (sic!). La meilleure méthode pour faire tourner les choses au vinaigre, comme à Montreuil, où l'on déplore des blessures graves parmi les lycéens suite à une intervention policière très musclée au lycée Jean Jaurès ce matin même.

Mouchette

 

Plus d'infos sur les EMS, avec quelques réactions d'enseignants :

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article303

http://www.liberation.fr/societe/0101629289-deux-fois-plus-d-equipes-mobiles-de-securite

 

 

1Appel de la CSD-CGT 93 pour les territoriaux, de Sud éduc', CGT éduc'action, FSU... pour l'éducation, CGT cheminots, Peugeot, CNT...

 

2Entre 20 et 50 personnes par académie, elles se composent de retraités de l’éducation nationale et de la police, de la sécurité, voire de l'armée.

 

Source : http://libertaires93.over-blog.com/

 
INFO REPRISE
SUR
LE BLOG DE JACQUES TOURTAUX
 
Par Tourtaux -
Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :