Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Intersyndicale du 21 octobre

Communiqué

CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, UNSA

12.10.Retraite.manifestation.930.620 scalewidth 630

 

Les journées du samedi 16 et du mardi 19 octobre 2010 confirment que la mobilisation est ancrée dans la durée à un haut niveau. Ce sont des millions de salariés qui dans le cadre de ces 6 journées d’action depuis début septembre affirment vouloir une autre réforme des retraites juste et efficace et l’ouverture de négociations avec les syndicats.

 

L’ampleur des mobilisations confirme qu’au-delà de la réforme des retraites, l’emploi, les salaires, les conditions de travail mais aussi l’avenir des jeunes sont restés sans réponses efficaces notamment depuis l’aggravation des situations liée à la crise financière de 2008.

 

Les organisations syndicales conviennent de travailler ensemble sur ces questions dans les semaines à venir afin d’interpeller le gouvernement et le patronat.

 

Différents sondages réalisés ces derniers jours confirment que le mouvement recueille un très large appui de la population confirmant que c’est par un large débat public et une véritable concertation en amont qu’il faut aborder une réforme importante comme celle des retraites.

 

Les organisations syndicales appellent leurs organisations à poursuivre leurs mobilisations afin de rassembler le plus grand nombre et d’amplifier le soutien de l’opinion publique. Elles appellent leurs organisations dans les territoires, les entreprises, les administrations à poursuivre les initiatives unitaires. Elles veilleront au respect des biens et des personnes.

 

Le gouvernement porte la responsabilité pleine et entière de la poursuite de la mobilisation compte tenu de son attitude intransigeante, de son absence d’écoute et de ses provocations à répétition. Il ne peut pas répondre à la situation actuelle par le déni et la répression.

 

Les organisations syndicales appellent solennellement le gouvernement et les parlementaires à ne pas adopter cette réforme en l’état.

 

Les organisations syndicales confirment que c’est par un large débat public et une véritable concertation en amont qu’il faut aborder une réforme importante comme celle des retraites.

 

Fortes du soutien des salariés, des jeunes et d’une majorité de la population et face à une attitude intransigeante du gouvernement et du chef de l’Etat, les organisations syndicales décident de continuer et d’élargir la mobilisation.

 

Elles décident de deux nouvelles journées de mobilisation :
 

le jeudi 28 octobre : une journée nationale de grèves et de manifestations dans la semaine du vote au Parlement.
 le samedi 6 novembre : une journée de mobilisations et de manifestations avant la  promulgation de la loi par le chef de l’Etat.

 

Les organisations syndicales se retrouveront le 4 novembre.

 

Le 21 octobre 2010

 

Commentaire de "canempechepasnicolas"

 

On peut regretter l'absence, dans ce communiqué commun, de la moindre allusion aux multiples actions quotidiennes menées, dans de multiples départements,  par les salariés sur le terrain (blocage des raffineries, de dépôts d'essence, de marchandises, de ports, de noeux de communications), actions décisives pour la suite du mouvement.

Et la phrase du communiqué :

"Elles  (les organisations syndicales) veilleront au respect des biens et des personnes"
pourrait être interprêtée comme un désaveu de ces actions de masse, au moment où Sarkozy "veille au respect des biens et des personnes" privés de Total et de ses actionnaires, par une réquisition illégale.
 De même, aucune référence n'est faite aux grèves et manifestations lycéennes, dont le développement fort inquiète le pouvoir.
La direction de la CGT, contrainte par l'ampleur du mouvement social, à poursuivre la mobilisation, semble plus attentive à s'aligner sur la CFDT pour éviter l'affrontement global de classe.  
 

 

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :