Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
 
Le parti de l’argent, parti unique aux Etats-unis :
la moitié des députés et sénateurs états-uniens millionnaires
 
d’après une étude réalisée par un Institut indépendant

de : Solidarité-Internationale-PCF
  

 

Au Congrès, le débat sur l’extension des cadeaux fiscaux accordés par Bush aux Américains les plus riches est aussi une affaire personnelle.

 

Tandis que la rémunération de base pour les membres du Congrès est de 174 000 dollars annuels, près de la moitié – 261, pour être précis – sont des millionnaires, selon une analyse réalisée à partir des données de 2009 par le "Center for responsive politics" (il y a au total 534 membres à la Chambre et au Sénat). Seulement 1% des Américaines peuvent en dire autant.

 

Alors que l’économie a globalement ralenti au cours des deux dernières années, les membres du Congrès ont en réalité vu leur richesse personnelle agrégée augmenter de plus de 16% entre 2008 et 2009, selon l’étude, qui a analysé les données des déclarations fiscales publiées plus tôt dans l’année.

 

Pas moins de 55 membres du Congrès ont accumulé une richesse moyenne estimée à plus de 10 millions de dollars en 2009, selon le Centre.

Selon les estimations du Centre, le membre le plus riche du Congrès est le député républicain californien Darrell Issa, dont les actifs dépassent les 305 millions de dollars. La députée républicaine californienne Jane Harman le talonne avec 293 millions de dollars, et le sénateur démocrate du Massachussetss John Kerry ferme ce podium avec 238 millions de dollars.

 

Il est seulement exigé des membres du Congrès qu’ils rendent compte de leur patrimoine et de leurs dettes dans les grandes lignes, donc le Centre a calculé la richesse estimée moyenne de chaque membre du Congrès en déterminant la valeur minimale et maximale de leurs actifs. De plus, les déclarations de ressources financières fédérales n’exigent pas que les membres du Congrès déclarent certains actifs tels que les résidences personnelles.

 

La liste des membres les plus riches au Congrès est bi-partisane.

A la Chambre, cinq démocrates et cinq républicains forment le top 10 des députés les plus riches, alors qu’au Sénat, ce sont six démocrates et quatre républicains qui constituent le top 10.

La richesse médiane d’un député en 2009 s’élevait à 765 010 dollars, alors que la richesse médiane d’un sénateur en 2009 était approximativement de 2,38 millions de dollars.

 

Les députés et sénateurs ont réalisé des investissements lors de l’année écoulée dans un certain nombre d’entreprises fortement représentées au Capitole, dépensant des sommes importants en démarches de lobbying et en dons politiques. L’entreprise la plus populaire parmi les Congressistes, selon le Centre, se trouve être General Electric, dans laquelle 82 congressistes ont investi. La deuxième entreprise plus populaire est Bank of America, qui a bénéficié des investissements de 63 membres du Congrès.

 

Le rapport du Centre vient au moment où le Congrès doit juger ce qu’il convient de faire des cadeaux fiscaux de l’ère Bush, qui arrivent à expiration à la fin de l’année. Le président Obama est depuis longtemps un partisan d’une extension de ces cadeaux fiscaux à tous exceptés pour les individus qui gagnent plus de 200 000 dollars ou pour les ménages gagnant plus de 250 000 dollars – soit les 2% des contribuables les plus riches. Les républicains et certains démocrates modérés, toutefois, veulent étendre à tous sans exceptions ces cadeaux fiscaux, et la Maison blanche a souligné sa volonté de parvenir, dans une certaine mesure, à un compromis à ce sujet.

 

 

Article publié par le site ML Today (représentants de l’aile-gauche du Parti communiste des Etats-unis) à partir d’une nouvelle issue de CBS News et d’un rapport réalisé par le "Center for responsive politics"

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


De : Solidarité-Internationale-PCF


Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :