Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contre la politique sociale et économique

du Medef, appliquée par Hollande et son gouvernement,

mis en scène par Yvon Gattaz et le Berger du patronat

LE PRINTEMPS SOCIAL S'EST ECLATE DANS 140 VILLES DE FRANCE

 

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté mardi en France, comme ici à Marseille, contre le pacte de responsabilité, clé de voûte de la nouvelle politique de François Hollande, à l'appel de quatre syndicats (CGT, Force ouvrière, FSU, Solidaires). Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a jugé cette mobilisation "très disparate". /Photo prise le 18 mars 2014/REUTERS/Jean-Paul Pélissier

Par dizaines de milliers, les salariés comme les retraités on t manifesté ce  mardi

dans toute la France contre le pacte de responsabilité, clé de voûte de la nouvelle politique de François Hollande, comme ici à Marseille;

 

 Par dizaines de milliers, les salariés et les retraités  ont manifesté mardi en France contre le pacte de responsabilité, clé de voûte de la nouvelle politique de François Hollande, à l'appel de quatre syndicats (CGT, Force ouvrière, FSU, Solidaires).

Cette journée du "front du refus" dans 140 cortèges  a mobilisé 240.000 manifestants, selon la CGT.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a jugé cette mobilisation "avant tout contre le pacte de responsabilité", confirmant pourtant son souhait d'aller "vite". "Les choses avancent, on est tout prêt de l'aboutissement sur les parties coût du travail et fiscalité", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec les agences de presse.

Pour Jean-Claude Mailly, le leader de FO, cette mobilisation "constitue un avertissement pour les pouvoirs publics, tant vis-à-vis du pacte de responsabilité que sur les revendications et attentes en matière de salaires, d’emploi, de Sécurité sociale".

Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT, reproche pour sa part au gouvernement de faire le jeu du Medef, la principale organisation patronale, et l'appelle à changer de cap.

A Paris, où Thierry Lepaon et Jean-Claude Mailly ont pris la tête du cortège, 60.000 personnes, selon les syndicats,  ont défilé derrière une banderole proclamant "Non au pacte de responsabilité".

Environ 42.000 personnes selon les organisateurs  ont manifesté à Marseille.

"C'est une forte mobilisation et une pression supplémentaire mise sur le gouvernement qui n'entend toujours pas la colère des salariés", a dit à la presse Thierry Pettavino, le secrétaire général départemental de la CGT.

A Toulouse, la manifestation a rassemblé  12.000 personnes, de source syndicale, tandis qu'à Bordeaux l'intersyndicale ne revendiquait que 5.500 personnes.

Jean-Claude Mailly a accusé sur France 2 le gouvernement d'être dans une "logique libérale au sens économique du terme" et dans une "logique de dumping" en cherchant à réduire le coût du travail.

Thierry Lepaon n'hésite pas à parler de "pacte d'irresponsables", dénonçant un "deal personnel entre François Hollande et Pierre Gattaz", le président du Medef.

 

ET A PARIS AUSSI

Reportage repris sur

LE BLOG DE DIABLO

 

 

montage-manif-18-03-2014.jpg

ET EN NORMANDIE

Reportage d'Action communiste

                     Haute Normandie

 

Mardi 18 mars 2014

Des défilés très revendicatifs à Dieppe ( 500), à Rouen (2500) et au Havre ( 7000) : contre le Pacte patronal Hollande-Gattaz, pour la relaxe des militants havrais, contre les licenciements.  Dans un contexte difficile, à 5 jours des élections municipales, 10000 manifestants en Seine-Maritime, ce n'est pas rien.  Ce n'est cependant pas encore à la hauteur des enjeux, ni de la colère.  

 

A Rouen : 2500

 

1803143

La manif à Rouen

 

Le CHU, les Petroplus, les Renault, des territoriaux, les retraités, l'Energie, ceux des CIO ... Et des drapeaux CGT par dizaines.  Quelques drapeaux FO, Sud, FSU aussi.  "  NON, NON, NON, au pacte Hollande-Gattaz " fut scandé avec vigueur mais aussi " Rien n'est à eux, tout est à nous, Tout ce qu'ils ont, ils l'ont volé...". 

 

1803144

Devant le palais de justice

 

Devant le palais de justice, un arrêt pour réclamer la relaxe des 4 du Havre, le vote de la loi d'amnistie sociale, et pour dénoncer la criminalisation des actions syndicales et la hargne, de classe, du procureur du Havre, de celui de Lyon contre les militants de Roanne ...  Rendez-vous est pris pour le 31 mars au Havre devant le Tribunal du Havre pour soutenir les militants havrais. Puis la manifestation a rejoint la Préfecture où une délégation a été reçue.

 

Près de 7000 au Havre

 

lehavAu Havre ( photos envoyée spéciale)

 

5.000 manifestants ont défilé au Havre. Ils sont partis depuis plusieurs points de l'Agglo pour arriver au Tribunal (TGI).. La manifestation unitaire a poursuivi sur l'Hôtel de Ville et a fini à la Sous Préfecture. Une délégation unitaire a remis au sous-préfet, plusieurs milliers de signatures de la pétition pour la REL4XE des 4 du Havre ! 

 

    Tag(s) : #Lutte de Classe
    Partager cet article
    Repost0
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :