Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Antiliberal.gif

Jeudi 16 Septembre 2010

 

Nouvelles attaques sur la santé  

La-colere-contre-la-secu.jpg Le gouvernement va dévoiler plusieurs mesures qui vont toucher au portefeuille des assurés pour limiter le déficit de l'assurance-maladie en 2011.

 

 

 

Rien n'est encore définitif : les grandes lignes du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011 ne seront présentées officiellement que le 28 septembre mais en voici quelques unes :
- Le taux de remboursement de certains médicaments (ceux à vignettes bleues) passerait de 35 % à 30 %.
- Le ticket modérateur qui reste à la charge de l'assuré social pour les consultations de médecins, les actes de kinésithérapie ou encore d'infirmières serait relevé de 0,5 point .
- La Sécurité sociale rembourserait un peu moins certains actes réalisés à l'hôpital (ceux tarifés entre 91 et 120 euros).

Ces mesures doivent permettre d'économiser un peu plus de 400 millions d'euros.
Les chiffres définitifs seront connus le 28 septembre.

Le gouvernement escompte que l'immense majorité des patients n'en ressentira pas les effets. Il pense en effet que leur mutuelle ou leur assurance remboursera la différence  mettant une nouvelle fois cette charge sur les organismes complémentaires, tablant à nouveau sur la réduction de leur "Trésor de guerre".

Les autres mesures d'économies concernent les laboratoires pharmaceutiques, les prescriptions, les tarifs de certains professionnels de santé (biologistes, radiologues) ou ceux facturés par les hôpitaux et les cliniques. Au total, ces mesures permettraient de limiter la progression des dépenses de remboursement à 2,9 % l'an prochain : 2,8 % pour les dépenses à l'hôpital, autant pour la médecine de ville et 3,8 % pour le secteur médico-social.

Ce plan d'économies ne permettra pas de faire reculer le déficit de l'assurance-maladie en 2011. Il devrait rester supérieur à 12 milliards d'euros, après celui de 2010.
Les dépenses sont, paraît-il, parfaitement maîtrisées cette année, ce que le gouvernement ne manquera pas de mettre en avant.
L'objectif de dépenses d'assurance-maladie (ONDAM) pour 2010 pourrait être strictement respecté (c'est la première fois depuis 1997). Les dépenses de santé progresseraient moins vite que l'ensemble de l'économie en 2010 (moins de 3 %, contre 3,5 % en valeur pour le PIB).
Le déficit global de la Sécurité sociale, avec les branches retraites, famille et accidents du travail, devrait être très légèrement réduit l'an prochain, à un peu plus de 23 milliards d'euros, après 23,5 milliards cette année.

Des cotisations supplémentaires des entreprises sont prévues pour rétablir l'équilibre de la branche accidents du travail.

 

Nous reviendrons dans ce blog sur ces mesures et les explications du supposé "Trésor de guerre" des Mutuelles seront fournies.

 
LA REPONSE DES FRANCAIS

Sondage

Sondage-secu.png

Par Papyves83
Tag(s) : #Social
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :