Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cocomagnanville a été créé en hommage à Pierre Kerhervé, mon grand-père coco qui m'a permis de devenir l'adulte que je suis.Communisme,internationalisme , humanisme, luttes pour les droits indigènes, zapatisme, syndicalisme de classe, libre pensée sont mes leitmotivs.

Les œillets rouges de la révolte

Publié le 25 Avril 2014

Les œillets rouges de la révolte

Ils ont accroché

Aux boutonnières des verts treillis

Un œillet rouge

Tête ébouriffée

Pétales écarquillés sur un avenir moins sombre.

Ils ont accroché

A la bannière et aux drapeaux

Un œillet rouge

Cultivé dans les terres arides

Fertilisées par les larmes écoulées.

Ils ont jeté

Sur les chars libérateurs

Des brassées d’œillets rouges

Senteur poivrée

Éclat rubis de la nation libérée.

Ils ont offert

A celui qui, sourire aux lèvres

Partait batailler ferme

Un œillet rouge-grenat

Au doux coloris mille-éclats.

Ils ont accueilli

Dans leurs bras grands ouverts

Les brassées écarlates

Dignes des héros que la dictature éclate.

Quand la fleur populaire

Ennoblit les combats

La révolution s’offre un plateau de velours

Et dans les cœurs la chanson Grandola

Fête l’amour

L’amour retrouvé de la patrie libre, enfin.

Carole Radureau (24/04/2014)

****

Il était 1 h. du matin, le 25 avril 1974, quand une radio portugaise diffusait une chanson interdite de José Afonso: « Grandola Vila Morena ». C’était le signal qu’attendait une poignée de jeunes capitaines pour faire marcher leurs soldats sur Lisbonne et le début de la Révolution des Œillets.

**

Les œillets rouges de la révolteLes œillets rouges de la révolteLes œillets rouges de la révolte
Les œillets rouges de la révolteLes œillets rouges de la révolteLes œillets rouges de la révolte
Les œillets rouges de la révolteLes œillets rouges de la révolteLes œillets rouges de la révolte

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes#Devoir de mémoire

 

 

Tag(s) : #Internationalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :