Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Ils" ne visent, disent-ils,  qu'à "protéger les civils"...

Résultats des frappes sur la ville de Tripoli :

le plus jeune fils de Kadhafi et trois de ses petits enfants victimes des missiles occidentaux

 

par Jean LEVY

 

Les dépêches d'agence nous apprennent ce matin, dimanche, que Mouammar Kadhafi a survécu samedi soir à un raid de l'Otan à Tripoli dans lequel ont péri son plus jeune fils, Saïf al Arab, et trois de ses petits-enfants, a annoncé le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim.

 

Des responsables libyens ont conduit des journalistes jusqu'à la maison visée, qui a été touchée par au moins trois missiles. Le toit en béton armé était par endroits complètement troué.

La résidence est située dans un quartier huppé de Tripoli.

Des explosions de forte puissance ont été entendues en soirée dans la capitale, survolée par des avions de l'Otan.

 

Le porte-parole du gouvernement libyen a accusé l'Otan d'avoir tenté d'assassiner Mouammar Kadhafi, ce qui irait au-delà du mandat confié par le Conseil de sécurité de l'Onu dans sa résolution 1973, qui a autorisé le recours à la force en Libye dans le seul but de "protéger les populations civiles".

"C'est désormais la loi de la jungle", a déclaré Moussa Ibrahim lors d'une conférence de presse. "Il est clair pour tout le monde aujourd'hui que ce qui se passe en Libye n'a rien à voir avec la protection des civils."

 

 Face à l'échec militaire de l'agression franco-britannique, Paris et Londres, en viennent aux opérations de pur brigandage. Eliminer physiquement les dirigeants d'un Etat souverain, sous couvert du blanc-seing extorqué sur d'autres bases au Conseil de Sécurité de l'ONU, est devenu l'objectif prioritaire des Etats agresseurs.

 

Qu'en pensent les dirigeants russes et chinois, qui, par leur abstention, ont permis l'opération franco-britannique et de l'Otan ?

Assassiner un leader reconnu par l'ensemble de la communauté internationale comme Chef d'Etat, est ce un objectif  compatible avec la résolution 1973 ?

Et si tel n'est pas l'objectif de cette dernière, il est temps d'arrêter l'opération terroriste occidentale. L'ensemble des peuples africains,  à défaut de leurs gouvernants, doivent élever leur voix à l'unisson de tous les peuples du monde.

En premier lieu, le peuple français, est concerné en priorité du fait de la place prioritaire prise, dans l'aventure colonialiste, par le maître de l'Elysée et son équipe.

 

Il faut contraindre les autorités françaises (britanniques et de l'Otan), à cesser tout bombardement et toute ingérence dans les affaires intérieures d'un pays tiers et souverain.

Il en va de l'honneur de la France !

 

Ami lecteur,

 

Si cet article vous a intéressé, vous pouvez bénéficier d’une information régulière et quotidienne sur toutes les publications de « canempechepasnicolas », en vous abonnant, gratuitement, à ses « newsletters »

 

Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :