Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'OTAN renforce la sécurité
dans le nord du Kosovo
 
LEPOSAVIC, Kosovo (AP) — L'OTAN a déployé plus de 100 soldats dans le nord du Kosovo en réponse à de violents incidents enregistrés dans la région en proie aux tensions ethniques. Ce renforcement des mesures de sécurité a été qualifié de provocation par le principal responsable serbe pour le Kosovo.
 
Goran Bogdanovic [ministre pour le Kosovo au gouvernement de Serbie] a affirmé que les militaires, déployés mercredi soir, "tentent de provoquer les Serbes" et a accusé l'Alliance atlantique de mener une "guerre de propagande".
 
Les soldats de l'OTAN soutenus par une force de police locale ont entrepris d'assurer le fonctionnement de contrôles érigés sur la principale route entre le Kosovo et la Serbie, fouillant passagers et véhicules à la recherche d'armes.
 
L'OTAN compte quelque 10.000 hommes au Kosovo. Cette force est intervenue à compter de 1999 après une campagne de bombardements de 78 jours sur la Serbie pour stopper une répression brutale de séparatistes albanophones (sic).
 
L'ex-province serbe a déclaré en 2008 son indépendance, à laquelle s'est opposé Belgrade, qui a maintenu que le Kosovo faisait partie de son territoire. Dans le nord du Kosovo, toutes les décisions sont prises par la minorité serbe de la région, avec le soutien de Belgrade. AP
 
++++++++

Bogdanovic inquiété par les opérations de la Kfor et d’EULEX
le 6 octobre 2010
 
Le ministre pour le Kosovo-Metochie au gouvernement de Serbie, Goran Bogdanovic a exprimé aujourd’hui l’inquiétude en raison de l’augmentation des tensions dans le Nord de la Province, provoquée par les opérations renforcées de la Kfor et de la police d’EULEX visant à éliminer prétendument le crime.
 
Constatant qu’il s’agit d’une sorte de guerre psychologique et de propagande, Bogdanovic a indiqué qu’il est nécessaire de respecter les lois et d’arrêter toutes les personnes ingérées dans le crime dans le Nord du Kosovo-Metochie, mais que les forces internationales devraient effectuer attentivement leurs opérations.
 
Le ministre a laissé entendre que des pressions et des formes diverses d’intimidations sont évidentes ces derniers mois dans le Nord de la Province, habité par la population majoritaire serbe.
 
Dans le même temps, le secrétaire d’Etat au Ministère pour le Kosovo-Metochie, Oliver Ivanovic a demandé la convocation d’une réunion urgente avec le commandant de la Kfor, Erhard Büler, lors de laquelle seraient examinées en détail les opérations entamées par les forces internationales et la police du Kosovo dans le Nord de la Province. Indiquant qu’il était capital d’assurer la vie en paix de tous les citoyens dans ce territoire, Ivanovic a mis en relief que les activités, visant à compromettre les droits et les libertés des Serbes et des autres habitants non albanais dans le Nord du Kosovo-Metochie étaient inacceptables
 
 
++++++
 
Kosovo :
Les médecins ne peuvent pas aider les gens en raison des lignes téléphoniques coupées   
Radio Srbija, le 7 octobre 2010.
 
Le collège des médecins du Centre médical à Gracanica a mis en garde contre la situation difficile des patients au Kosovo-Metochie central en raison des lignes téléphoniques fixes et portables coupées et il a indiqué plusieurs cas dans lesquels les vies des citoyens étaient menacées en raison de l’impossibilité de contacter les services médicaux.
 
Aujourd’hui est le douzième jour depuis l’interruption des lignes téléphoniques au Kosovo-Metochie, dans le sud de la rivière Ibar, et notre service d’urgences médicales est confronté au problèmes d’impossibilité de communication, qui ne conviennent pas au 21ème siècle, lit-on dans le communiqué.
 
 Il est indiqué l’exemple du patient M.D, décédé le 28 septembre, parce que sa famille ne pouvait pas appeler les urgences et encore quelques exemples dans lesquels les vies des patients étaient menacées pour les mêmes raisons. Le collège appelle les médias et l’opinion publique à aider à rendre possible le fonctionnement normal des médecins et la restitution du signal téléphonique au Kosovo-Metochie.
 
Il y a 12 jours, les autorités à Pristina ont levé les antennes de Telekom Srbija au Kosovo-Metochie, laissant ainsi environ 100 000 Serbes du Kosovo-Metochie sans signal téléphonique
 

 

__._,_.___
Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :