Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi 24 décembre 2011
Morlaix (29)
 FILIERE ELECTRONIQUE 
POUR DEFENDRE LES EMPLOIS
 la CGT mobilise

RASSEMBLEMENT

LE 20 JANVIER

A QUIMPER  

La filière électronique bretonne est forte de 12.000 des 175.000 emplois existants en France. Elle est en souffrance.

La CGT du Finistère s'inquiète du phénomène, qu'elle dénonce.

À Brest, mardi, les représentants CGT de différentes entreprises finistériennes de la filière électronique se sont réunis, encadrés par l'union départementale et la fédération de la métallurgie. «Selon l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), en juin2010, il y avait, en France, 175.000 salariés dans le secteur de l'électronique, dont 12.000 en Bretagne. Mais 60% d'entre eux, soit 7.500, sont employés dans des entreprises de sous-traitance. En situation de fragilité, donc», présente Claudy Ménard.

 

Depuis 2005, dans le Finistère, la moitié des emplois dans l'électronique se sont évaporés. «Il y a là une responsabilité des grands donneurs d'ordre. Dans un premier temps, ils délocalisent puis ils externalisent. EADS a un carnet de commandes de 4.000milliards d'euros mais vous n'obtenez le marché que sivous allez produire à l'étranger», appuie Jean-Jacques Desvignes, CGT EADS.

Appel à rassemblement le 20 janvier à Quimper  

Pour illustrer leur propos et justifier des orientations qu'elle va prendre, la CGT s'est appuyée sur le «cas» de l'entreprise Lagassé de Douarnenez (247 salariés), placée en redressement judiciaire depuis le 1erdécembre. La fin de la période d'observation est fixée au 20janvier, date à laquelle le tribunal de commerce de Quimper étudiera à nouveau le dossier.

 

«Nous appelons les salariés et la population à un rassemblement, à 9h, le 20 janvier, devant le tribunal de commerce. Avant fin janvier, une autre action sera organisée sur le bassin d'emploi de Douarnenez, déjà très touché après la disparition d'Asteel".

 

«Nous demandons la réintégration du site de Douarnenez dans le "giron EADS".

 

Ce serait une garantie de qualité des produits Cassidian. Chez Lagassé, nous produisons de l'innovation du type de ce qu'on nous donne comme modèle aujourd'hui, et ce modèle est menacé. Il y a des freins à cette hypothèse de reprise par EADS, davantage dans une stratégie d'externalisation.

C'est pourquoi la question que nous posons est: "Comment fait-on pour que ce soit cette option-là qui soit retenue?".

 

Il y a déjà eu des exemples de reprise par le donneur d'ordre.

"Détournements d'emploi"

 

C'est le cas de Jabil à Brest, vendu en un mois à Competence, petit fonds de pension américain fantôme, et proche de la liquidation trois mois plus tard. «Il faut mettre fin àdes pratiques que nous qualifions de "détournements d'emploi"», martèle Nicole Camblan, CGT Jabil.

Jabil frappée depuis par une mesure de chômage partiel qui court jusqu'au 1ermai. «Aux dernières nouvelles, on nous a dit qu'elle serait reconduite jusqu'à fin 2012», informe Nicole Camblan, CGT Jabil.

 

Avec quelles perspectives de retour à la normale à l'issue de la procédure? «Aucunepour l'instant».

  • Karine Joncqueur
http://www.letelegramme.com/local/finistere-nord/morlaix/ville/electronique-la-cgt-se-mobilise-23-12-2011-1546668.php
INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE JACQUES TOURTAUX
Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :