Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHINE

INFORMATIONS    

 

 

UN APPEL

A PLUS DE COOPERATION SINO-AFRICAINE ENTRE MEDIAS

 

M. Li, actuellement en visite en Afrique, a lancé, lors du séminaire tenu à Nairobi, plusieurs propositions qui pourraient permettre aux médias chinois de renforcer leur coopération avec leurs homologues africains.

Le gouvernement chinois a déjà incorporé la coopération entre les médias de Chine et d'Afrique dans les relations globales, a indiqué M. Li.

 

Les médias chinois et africains devraient couvrir de manière globale, conformément à la réalité, les développements économiques et sociaux de l'une et l'autre région, ainsi que d'autres sujets, a-t-il indiqué, ajoutant que les médias devraient contribuer à la compréhension et l'amitié entre les pays.

 

M. Li a encouragé les organes de presse chinois et africains à établir des partenariats pour partager leurs ressources, promouvoir la formation professionnelle, échanger des programmes de diffusion et favoriser le transfert de technologies.

La Chine a déjà offert des formations à 208 journalistes et administrateurs de médias africains depuis 2004, a rappelé le dirigeant chinois.

La Chine va continuer d'offrir aux organes de presse africains un soutien technologique et des opportunités de formation, a déclaré M. Li, qui a aussi encouragé les médias basés en Afrique à ouvrir des bureaux en Chine pour couvrir sur place les événements.

 

Lors d'un sommet du Forum de coopération Chine-Afrique tenu en 2006, le président chinois Hu Jintao et les dirigeants de 48 pays africains se sont engagés à encourager davantage d'échanges journalistiques durant la décennie à venir.

 

La coopération entre presse chinoise et presse africaine se développe non seulement dans les domaines traditionnels, mais elle exploite également le potentiel des nouveaux médias.

Durant sa visite au Kenya, M. Li a inauguré le Journal mobile Xinhua, le premier journal mobile en Afrique sub-saharienne. Le service de Journal mobile Xinhua, en partenariat avec une compagnie de télécommunications locale, offre aux 17 millions d'abonnés de téléphone portable au Kenya des informations d'actualité internationale provenant de l'agence de presse Xinhua via le Multimedia Messaging Service.

 

 

DAVANTAGE D'EFFORTS NECESSAIRES

 

Toutefois, les journalistes chinois doivent encore rattraper leurs homologues occidentaux en Afrique, même s'ils ont déjà effectué des progrès substantiels, a indiqué Bob Wekesa, rédacteur en chef de Kenya Today.

Cette dernière décennie, la Chine et l'Afrique ont fait beaucoup d'efforts pour renforcer leurs relations commerciales. Les échanges commerciaux sino-africains en 2000 ne totalisaient que 10 milliards de dollars, tandis que ce chiffre s'est élevé à 126,9 milliards de dollars en 2010, selon des statistiques du ministère chinois du Commerce.

 

Néanmoins, par rapport aux relations commerciales en plein essor, la coopération sino-africaine dans le domaine des médias s'est développée à une vitesse plus lente, ont fait remarquer des observateurs.

Ridwan Laher, directeur de l'Institut sud-africain sur les affaires africaines, a indiqué que le développement économique rapide de la Chine ainsi que sa présence en Afrique avaient augmenté les besoins de l'Afrique du Sud en actualités sur la Chine.

 

Généralement, les lecteurs africains obtiennent leurs informations concernant la Chine des médias occidentaux, en raison de la position dominante de ces derniers sur le continent. Toutefois, de nombreux Africains ont commencé à se rendre compte qu'ils consommaient trop d'actualités émanant de sources occidentales et trop peu émanant de leurs organes de presse nationaux ou de Chine.

Kabareng Solomon, directrice du département des services de l'information du Botswana, a indiqué que le Botswana se reposait sur les médias occidentaux depuis longtemps. "Nous savons que ce n'est pas bien d'accepter une perspective unilatérale", a-t-elle ajouté.

 

Le journal botswanais Daily News et l'agence de presse du Botswana ont signé des accords avec l'agence Xinhua afin d'obtenir un regard différent sur l'Afrique, la Chine et le reste du monde, a rappelé Mme Solomon.

 

Maina Muiruri, rédacteur au journal kenyan The People Daily, a indiqué que par rapport aux agences de presse occidentales, les reportages des médias chinois sur l'Afrique prennent plus en compte  la réalité dans sa globalité et qu'ils fournissent une information plus objective, précise et conforme à la réalité.

 

Par ailleurs, M. Muiruri a exprimé l'espoir que les médias chinois pourraient fournir plus d'informations concernant les entreprises chinoises, particulièrement celles ayant des relations commerciales avec le continent africain.

Lydia Shiloya, vice-directrice de Kenya News Agency, a indiqué que la coopération sino-africaine dans le domaine des médias pourrait s'améliorer en recrutant davantage d'employés locaux.

 

"Les médias chinois pourraient à l'avenir recruter plus d'employés locaux qui comprennent mieux la situation locale et pourraient mieux servir les lecteurs africains", a indiqué Lydia Shiloya.

Etablir un mécanisme permanent d'échanges entre les médias des deux régions est ce que les deux parties souhaitent pour l'avenir.

 

Kwendo Opanga, directeur de la rédaction du Diplomat East Africa Magazine, basé à Nairobi, a indiqué que la Chine et l'Afrique devraient élargir et institutionaliser les programmes d'échanges de journalistes.

M. Li Changchun a indiqué jeudi à Nairobi que l'amitié traditionnelle entre la Chine et l'Afrique avait créé des conditions favorables pour une coopération future plus étroite entre les médias des deux parties.

Avec des efforts conjoints, il est espéré que la coopération entre les médias de Chine comme d'Afrique pourront offrir les pièces manquantes au puzzle lorsqu'il s'agit de présenter aux lecteurs l'image réelle complète.



Source : http://www.chine-informations.com/actualite/cooperation-mediatique-chine-afrique-une-force-commune-pour-la_29366.html#ixzz1KKWpfKv3
Tag(s) : #international
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :