Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO REPRISE SUR
EL DIABLO

 

PSA  Aulnay :

JEUDI 25 OCTOBRE 2012

journée de tous les dangers

cgt-psa-aulnay

Jeudi 25 octobre 2012

1) A 16h 30 au Ministère à Bercy, 

doit se dérouler une réunion tripartite nationale sur l’ensemble du plan Varin des 8000 suppressions d’emploi.

Participeront à cette réunion : pour PSA : Varin et Weil. Pour le Gouvernement : Montebourg, Sapin, le préfet d’Ile de France et de Bretagne. Le Maire d’Aulnay et deux délégués par syndicat. Que va-t-il sortir d’une telle réunion ?

Pour l’instant, il n’y a pas d’ordre du jour. Cela veut dire que la direction va vouloir imposer seule ses projets. C’est à nous d’imposer nos revendications : garantie de l’équilibrage des productions sur les sites, la production de la C3 jusqu’à fin 2016 et garantie de tous les emplois.

2) 8h Avenue de la Grande Armée,

   une réunion extraordinaire du CCE.

La direction a annoncé oralement qu’elle comptait mettre à l’ordre du jourl’autorisation des mobilités internes et externes et l’obtenir par un vote majoritaire des élus au CCE !
En clair, c’est l’exécution immédiate du plan Varin sans aucune négociation à aucun niveau. La réunion à Bercy ne servirait à rien puisque le matin tout serait fait !

Sur l’usine, on sait ce que ça veut dire : la direction, par des pressions, des fausses promesses en profiterait pour essayer de vider l’usine pour la fermer le plus vite possible, le moins cher possible.

C’est Melun !

Il faut s’y opposer. Aucune autorisation ne doit être donnée à la direction avant que tout soit discuté dans son ensemble et validé dans un accord écrit afin que chacun d’entre nous ait une solution qui lui convienne. Les différentes revendications des travailleurs ne s’opposent pas. Il faut que tout soit négocié d’un coup ! 

Ne nous laissons pas diviser.

Il nous reste peu de jours pour nous mobiliser et faire pression sur PSA

pour que ce point ne figure pas à l’ordre du jour !

Notre mobilisation les gêne

La mobilisation de mardi devant le Salon de l’Auto leur a démontré qu’une fois de plus nous étions capables de nous mobiliser à plusieurs centaines, malgré toutes les pressions faites. Nous étions 500 d’Aulnay et nous avons été rejoints par 2 000 autres travailleurs de l’automobile. C’est cette démonstration de force qui n’est pas passée auprès de PSA et du Gouvernement. Ils ont dû déployer plusieurs centaines de CRS avec des gaz lacrymogènes pour nous empêcher de faire notre manifestation traditionnelle au Salon !

C’est pour cela qu’ils nous volent sur les payes

Pour essayer de nous dissuader de discuter, de réfléchir, de nous organiser, la direction nous baisse les salaires en nous déclarant en « grève » quand nous discutons entre nous, ou lors des arrêts « managers ».

C’est totalement illégal.

La CGT a saisi l’Inspection du Travail.

Exigeons le remboursement injustifié des retraits sur paie depuis juillet !

Exigeons que les Assemblées Générales nous soient payées !

La CGT 

PSA Aulnay

le 15 octobre 2012 

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :