Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Constitution 93 
La Vérité est Révolutionnaire!
                              
Le blog de Jacques Lacaze  
Lundi 18 mars 2013

 Merckel Hollande 

 

LES LARBINS CONVOQUES

CE JOUR A BRUXELLES

IL Y A UN JUSTE UN MOIS        

J'avasi entendu sur France inter ce matin-là  du 18 mars 2013, que Hollande, Merckel et les autres - les larbins au service du grand patronat - sont convoqués aujourd'hui - à Berlin s'il vous plaît -  pour "rencontrer" les très grands patrons européens, de la Table Ronde des Entrepreneurs.

 C'est une rencontre inédite *. Jusqu'à présent ces saigneurs (les très grands patrons bien sur)  étaient discrets. Il faut que les choses aillent mal pour qu'ils se décident à donner des ordres directs et sans intermédiaires aux ci devant chefs d'états et de gouvernements, leurs larbins préposés aux basses oeuvres.

France info marque sa surprise:

 "Dîner européen à Berlin  Le président de la République française, la chancelière allemande et le président de la Commission européenne conviés à un dîner réunissant les principaux grands patrons européens, l'affaire est inédite. De prime abord, on pense à un "dîner du Siècle"(link) européen, ou a un "sous-forum économique de Davos". Pourtant, il s'agit d'un dîner de travail : tous vont plancher sur la compétitivité de l'Europe de demain".

La Tribune de ce 18 mars, nous en dit plus : 

"François Hollande et le président de la commission européenne, José Manuel Barroso sont attendus à Berlin par la chancelière allemande Angela Merkel pour un diner inédit avec le patronat européen. Objectif : trouver les moyens de relancer "la croissance et la compétitivité en Europe". 

 L’initiative vient de la chancelière allemande. Autour de la table, AngelaMerkel réunira le président français, François Hollande et celui de la commission européenne, José Manuel Barroso, et une quinzaine de grands patrons. Au menu : la crise en Europe et les moyens de s’en sortir.  

Les dirigeants invités sont tous membres de la "Table ronde des industriels européens", un club très sélect d'obédience libérale, présidé par le PDG de Volvo, Leif Johansson.

Ce forum réunit une cinquantaine d'entreprises industrielles et de hautes technologies de tout premier plan qui "pèsent" à elle-seules 1.300 milliards d'euros de chiffres d'affaires et 6,8 millions de salariés. La rencontre se veut une nouvelle "étape dans un cycle de réflexion" sur la croissance engagé par le sommet européen de juin 2012 et qui doit donner lieu en juin prochain à une feuille de route des Vingt-Sept".

  Il est parfaitement clair que ce sont ces "principaux grands patrons qui vont donner les ordres au prochain sommet européen". Et si après ça, il y a des gens en France qui ne voient aps que Hollande est celui qui fait aujourd'hui la politqiue du grand patronat en France ...

Toujours dans la Tribune:

"Des réformes structurelles demande l’Allemagne. AngelaMerkel a encore répété samedi sa conviction: des réformes structurelles devront être menées dans de nombreux pays européens afin que "les grandes entreprises européennes aient encore leur chance sur le marché mondial et puissent devenir des acteurs majeurs". 

 "Ne croyez pas que ce dîner va être une espèce d'instruction à charge voulu par la chancelière afin d'utiliser quinze chefs d'entreprises pour dire: ‘la France n'est pas bonne, regardez le modèle allemand’, pas du tout", soutient l'entourage du président français. Avant ce sommet, le président français doit annoncer dans la matinée à Paris avec le PDG d'Airbus un accord industriel majeur". Ni l'Elysée, ni l'entreprise aéronautique n'ont donné de détail". 


Enfin, BFM BUSINESS (revue patronale sur internet) 

lâche le morceau: 

"Hollande et Merkel à l'écoute des grands patronsFrançois Hollande se rend à Berlin, ce lundi 18 mars en fin de journée, invité par Angela Merkel. Les deux responsables vont participer à une réunion d'un lobby d'industriels très puissant : la European Round Table".

___________________________________________________________________________________________________________

 Vous connaissiez cette European Round Table (en français la Table Ronde des Entrepreneurs) Sans doute que non.

Pourtant c'est ce groupuscule de très grands patrons, qui de fait gouverne l'Europe. 

Deux chercheurs belges, Gérard de Sélys et Nico Hirt  avait dès 1998 dans un petit livre intitulé "Tableau noir" démonté le mécanisme.

Quelques citations: 

"A la fin de la 2ème guerre mondiale, et les années suivantes, les dirigeants politiques et industriels des pays occidentaux les plus riches ont créé plusieurs organisations internationales, publiques ou privées.

"Officiellement, on expliquera la création des grandes organisations publiquestelles que l'ONU, le FMI (Fond Monétaire International), la banque Mondiale, l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique), la CEE (Comunauté Economique Européenne) qui deviendra l'Union Européenne d'aujourd'hui, par la nécessité de sauvegarder la paix mondiale et de contrôler l'économie.... 

"En 1995 a été mis en place l'Organisation Mondiale du Commerce dont l'objectif est de transformer le monde entier en un gigantesque marché (la mondialisation capitaliste) ... y compris le marché des travailleurs, esclaves modernes ...

"La création des grandes organisations privées, elle, ne fut expliquée ni officiellement ni officieusement. Elle fut tenue secrète...

'La LECE (Ligue Européenne de Coopération Economique) réunit ainsi dans l'ombre plusieurs centaines d'industriels et de banquiers européens dès 1947.

"La Trilatérale, regroupe, très confidentiellement, les principaux dirigeants politiques et industriels  des trois principaux pôles du monde occidental(Etats-Unis, Europe, Japon).

"L'ERT (Table Ronde Européenne  des Industriels) est fondée en 1983 par un quarantaine de grands patrons européens dans le but secret , mais avoué, de devenir le principal centre de décision du continent européen. 

"Les grandes organisations internationales publiques et privées se sont vite organisées pour piller le monde au seul profit des plus riches ... Les riches ont en effet besoin d'un Etat  pour faire la guerre dans leur intérêt, pour collecter l'impôt et percevoir les taxes à leur profit. Pour réprimer les révoltes que provoquent leurs exactions. Pour édicter des lois? Pour répandre leurs mensonges et leurs propagande qu'ils appellent "informations". (extraordinaire non? On trouve la description fidèle de ce que nous vivons aujourd'hui sous la président "normal")

"On l'ignore, ces organisations élaborent de véritables plans de bataille pour renforcer et enrichir plus encore la classe des riches. Ainsi, à l'abri des murs de leur bureau, elles ont élaboré les plans de privatisation qui leur ont déjà permis de mettre la main sur des milliers d'usines et de services publics, précipitant des peuples entiers dans la misère et le chômage. Mais les riches en veulent plus. C'est la raison pour laquelle, ils veulent s'en prendre aujourd'hui à l'enseignement. Ils veulent détruire l'enseignement public et imposer l'enseignement privé. Un enseignement marchandise qu'ils veulent vendre...

(Comme on peut le constater c'est exactement se qui se passe sous nos yeux: Grèce, Italie, Portugal Espagne, Chypre ... et chez nous ça commence).

Les auteurs s de ce précieux livre démontrent ensuite, par quels mécanismes les directives de l'ERT sont reprises par FMI, la Commission Euroéenne, via l'OCDE etc  et en définitive les gouvernements des différents états européens.

Ils démontrent ainsi que ce sont les très grands patrons qui gouvernent en réalité.

La troïka (FMI, Union Européenne, la commission de Bruxelle) sont les petits porteurs des messages des grands patrons.

Tout comme Merckel Sarkozy et Hollande. 

jacques.lacaze@gmail.com

* Déjà en 2012, "canempechepasnicolas" avait révélé que, par deux fois, et sans publicité, une fois durant la campagne électorale, l'autre après son élection, François Hollande, lors de déjeuners privés,  avait reçu  un groupe de grands patrons allemands et français (dont ceux de Krupp-Thyssen) et que ceux-ci avaient "fait la leçon" de la bonne gouvernance, selon leurs critère de profit maximum...

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :