Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

commun-affiche2

grece-bfm1.jpg

« SYRIZA », que certains persistent à nommer « gauche radicale » ou « extrême gauche », vient de remporter les législatives en Grèce. Si le Parti socialiste PASOK s’écoule au point de friser sa disparition du parlement, la droite de « Nouvelle Démocratie » recule légèrement en pourcentage mais se maintient globalement.

 

Le Parti communiste grec (KKE) très anti Euro et Union Européenne progresse légèrement en pourcentage et en sièges malgré la tentation du « vote utile » à gauche. Cela montre la lucidité de larges couches populaires dans le pays.

 

Sur fond d'une forte abstention (37,51 %), c’est la fin de l’alternance PS / droite classique qui durait depuis la chute des colonels.

 

Les électeurs grecs épuisés par le chômage massif, la baisse des salaires et des retraites, le démantèlement des services publics et notamment de santé se sont abstenus pour les plus désabusés, les autres criant leur rejet de la politique d'hyper-austérité.

 

Aux votes de convictions pour « SYRIZA », se sont ajoutés des votes de citoyens moins engagés politiquement et qui veulent donner sa chance à « un parti qui n’a jamais gouverné ».

 

Reste à savoir si SYRIZA, tenant de "l'Europe sociale", qui refuse, à ce jour, d’envisager une sortie de la zone euro et de l’Union Européenne sera en capacité de tenir ses promesses électorales:

Renégociation de la dette grecque

Hausse du salaire minimum

Hausse des retraites

Hausse de l’impôt pour les plus riches

Accès gratuit aux soins

Etc…

L’avenir le dira, mais il est évident que des luttes populaires seront nécessaires et que le peuple devra être vigilant pour empêcher toute capitulation face à la Troïka (UE-BCE-FMI).

On ne peut que souhaiter qu’à l’immense espoir qui monte en Grèce ne succède pas une immense déception qui pourrait, il faut bien le dire, ouvrir la voie aux pires aventures autoritaires.

 

Michel EL DIABLO

Le 26 janvier 2015

RÉSULTATS : 

KKE (communistes) = 15 sièges - 5,47 % [4,50% et 12 sièges en 2012]

Syriza (gauche radicale) = 149 sièges - 36,34 %  [26,89% et 71 sièges en 2012]

PASOK (socialistes)=  13 sièges - 4,68 %  [12,28 % et 33 sièges en 2012]

To Potami (centristes) = 17 sièges - 6,05 %

Nouvelle Démocratie (droite) = 76 sièges - 27,81 % [29,66 % et 129 sièges en 2012]

Grecs indépendants (droite) = 13 sièges - 4,75 %

Aube Dorée (néo-nazis)17 sièges - 6,28 %[6,92 % et 18 sièges en 2012]

 

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :