Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Je propose même de lancer une pétition pour cela.
 

Pas pour H.Proglio tout seul, il faut vite y ajouter G. Pepy et les autres PDG des autres grandes entreprises de services publics.
 

Pourquoi pour EDF et pas pour la SNCF ?

Non aux inégalités !!
 

Mais surtout ne pas en rester là sinon on ne fait que la moitié du chemin.

Etablissons 
l’harmonisation par le haut
,
pour que le mandat du Président, comme il l’a promis soit celui de la justice sociale :

-L’éventail des salaires entre le manœuvre à l’embauche et le directeur de la SNCF était  de 1 à 12 environ lors de la mise en place de l'EPIC SNCF.

-Le salaire d’embauche du manœuvre dans la grille des rémunérations  y est en gros égal au SMIC.

 

Donc, si
1Proglio = 1Pepy = 2 000 000 d’euro par an,
1 mois de Proglio (2010)-Pepy (à venir)= 154 000 euros par mois sur 13 mois,

Si      1Pepy= 12 manœuvres,  

1 manœuvre vaut 154 000/12 = 12 800€ par mois.

Moi, si la pension de réversion est à auteur de 75% de la valeur du minima net de pension sur la base des points de la grille actuelle, je signe de suite et des deux mains.
 

Et donc cela donne un smic, parce que la solidarité bannie l’égoïsme, base de toutes les grilles conventionnelles, à 12 000€ par mois.
 

Avec l’engagement du gouvernement de tenir l’inflation à hauteur des 1.5% de l’intérêt du livret A, si Fa# arrive à cela, il aura tenu une de ses promesses et sera vraiment le président du pouvoir d’achat.

En plus on règle la question de la sécu et des retraites dans la foulée.

C'est pas au PS, obsédés qu'ils sont à donner des garanties au capital, qu'ils aurait eu c't'idée là.

Pourtant Pepy  a bien été chef de cabinet de M. Aubry à une époque ? 

C@n@ille le Rouge 20 01 10  

TEXTE TIRE
du blog
Canaille le Rouge
Tag(s) : #Social
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :