Par 

Mis à jour le 28/08/2014 | 11:10 , publié le 28/08/2014 | 10:50

Ils souhaitent "réussir ensemble, et non perdre les uns contre les autres". Plus de 200 députés socialistes appellent, dans une tribune publiée par Le Monde jeudi 28 août sur son site internet, au "rassemblement" derrière François Hollande.  Et demandent aux parlementaires dits "frondeurs" d'être "pleinement responsables de l'intérêt général de la gauche et du pays".

"Le président de la République a indiqué le calendrier de cette seconde moitié du quinquennat dans son entretien télévisé du 14 juillet. Nous nous inscrivons dans ce chemin", écrivent les signataires, qui regrettent "la permanence d'une défiance a priori à l'égard de l'exécutif".

D'anciens frondeurs parmi les signataires

Parmi les signataires de cet "appel des 200", on retrouve quelques frondeurs de l'aile gauche du PS, qui avaient réclamé en avril un "nouveau contrat de majorité", comme Gérard Bapt, Jean-Luc Bleunven, ou encore Brigitte Bourguignon. Le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, a également apposé sa signature à cette tribune, à la différence de l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault.