Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SUR LE NUCLEAIRE

REPONSE AU "Monde"

par Jacques MAILLARD

Je voudrais donner un exemple de mauvaise foi et de la dégénérescence des "élites" de notre pays avec 
Le Monde, en date du 1er février :

"Nucléaire, la Francen'a plus les moyens de remplacer son parc vieillissant de centrales"...

Cet article s'inscrit dans une série d’articles dans divers revues, magazines, reprenant ledit rapport de la cour des comptes (ou de sa présidence, car attention, la synthèse, de nature politique faite par la présidence n'a souvent aucun rapport avec celui technique et juridique
fait par les magistrats "de base", nous l'avons vu par exemple dans le cas de la recherche publique).


Voyons les chiffres: 188 milliards dépenses d’euros depuis 1945 (tout compris semble t il, la construction des centrales n’intervenant que pour 90 milliards selon un autre journal)
On prévoit 9 milliard par an de coût de fonctionnement, 18,4 milliards pour le démantèlement des 58 réacteurs, 55 milliards de mise a niveau, et 36 milliards pour l’enfouissement des déchets (il reviendrait moins cher de les envoyer sur le soleil, et ce serait plus sûr)

Chaque nouveau réacteur devrait couter entre 3 et 6 milliards, car les coût des têtes de séries sont nettement plus élevé.

Même dans le pire des cas (on ajoute tous les coûts maximum) on obtient 10 milliards par an de coût de fonctionnement, un investissement 
en aval de 110 milliards, pour l’ensemble du parc, et en amont de 6 milliards par nouveau réacteur (coût extrême)

Soit environ 300 milliards pour les anciens (dont 188 déjà dépensés) et 6 milliards pour les nouveaux.

Mais ces chiffres gigantesques (pour les ânes) correspond à une autre réalité.

Chaque Gigawatt thermique correspond a 3000 tonnes équivalent pétrole par jour, soit environ (en prenant une disponibilité de 90 pour cent)
d’environ 1.000.000 de tonne par an, 7.000.000 de barils par an, a 100 dollars le baril soit 700.000.000 de dollars et donc 530.000.000 millions d’euros (il suffit de regarder en haut de la page 14 de ce numéro qui explicite l'affirmation de la première page)

Pour produire 1 Gigawatt  électrique il faut environ 3 gigawatt thermique, soit dépenser 1.590.000.000 en pétrole (ou équivalent, charbon , gaz) Les éoliennes, sont encore plus chères et ne répondent pas aux besoins de la demande, puisque c’est Eole qui décide.

Donc l'Allemagne construit 17 centrales thermiques, dont 7 au charbon, et importe massivement de l'est et du sud)
Un réacteur type EPR correspond a 1,5 GWE, donc 2,385 milliards d'importation en pétrole. Même à 6 GW, il est rentable en 3 ans...

La production globale d'électricité française est de 110 gigawatts au maximum, avec pour 58 réacteurs,  70 gigawatts environ: 
cela représente donc dans notre balance commerciale |(avec le poste énergie déjà le ou l’un des plus grand) 
une économie d’environ 70 fois 1.590.000 millions par an, soit 106.000.000.000 , 106 milliards par ans !

 

Ceci bien sur si bien sur on construit les réacteurs chez nous, ce a quoi s’opposent fermement Bruxelles et les oligarques français séduits par la privatisation, la concurrence et leurs profits, d’où la loi NOME qui détruit le système public de production et de distribution de l'électricité, conformément aux traites de Maastricht et de Lisbonne.

On éblouit le lecteur inculte et incapable de manier les ordres de grandeurs pour faire passer une criminelle politique coloniale et de dépendance dans le pire des impérialismes.

 

Car ces combustibles, d’où viendront-ils? et comment seront-t-ils payes, sinon en 
rendant le peuple esclave (les grooms et les jardiniers chers a Hitler) , en vendant notre pays, en s’endettant au profit des banques 
internationales, comme
Goldman Sachs (qui s'installe partout aux gouvernements de l'Europe) ?

Que vendra-t -on sinon des armes a ces dictatures appelées "émirats" et "royaumes" dont personne ne cherche a remettre en cause l'ordre "islamiste" qui maintient les robinets du pétrole et du gaz ouverts..


On a "les moyens" de payer 100 milliards par an de pétrole, gaz et charbon, mais pas celui de payer 20 milliards en ouvrier, techniciens, chercheurs, pour renouveler notre parc en 10 ou 15 ans (au pire)...


PS: 
1) les USA ont un retard considérable dans la mise au point de reacteurs civils depuis leur arrêt de construction de nouveaux réacteurs suite a
Three Miles Island.

Le concept d'AP1000 de Westinghouse ne prévoit qu'une enceinte de confinement très faible
de 5 cm d'acier, pour une coupole de 50m de diamètre, alors
que les réacteurs russes et français ont des enceintes de 2m d’épaisseur de béton arme. Notons que c’est cette enceinte qui a évité le pire a
Three mile Island, alors qu’elle a fait défaut a Tchernobyl et Fukushima.
Il est donc important pour les USA de torpiller cette avance, c’est a mon avis l'essentiel de l’intérêt des "
énergies renouvelables" qui permettent de freiner cette avance russe et surtout française.

 

L'auteur de ce texte, au Brésil, en ce moment,

a utilisé des "ordi" du pays,

ce qui peut expliquer certaines erreurs de frappe

Tag(s) : #Economie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :