Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE JACQUES TOURTAUX

Social-Eco -  le 30 Octobre 2012

Reprise des hauts-fourneaux de Florange :
les syndicats vigilants
Mots clés

 

Les syndicats d'ArcelorMittal de Florange se sont montrés prudents mardi, après l'évocation par le quotidien Les Echos d'une possible reprise des hauts-fourneaux par le groupe russe Severstal, la CFDT évoquant une "bonne nouvelle", mais la CGT craignant "un écran de fumée".

 

"Ce n'est pas un repreneur partiel qui va garantir les emplois" a souligné le représentant de la CGT, Jean Mangin, qui s'est voulu "réaliste", estimant qu'il pouvait s'agir d'un "écran de fumée". "C'est la première bonne nouvelle depuis 15 mois, mais on va rester très prudent. On a connu suffisamment de douches froides ces dernières semaines", a pour sa part commenté le leader CFDT du site, Edouard Martin. "Cela nous conforte en tout cas dans l'idée que cette usine peut intéresser des repreneurs, contrairement à ce qu'ont pu dire des oiseaux de mauvaise augure", a-t-il poursuivi.

Dans son édition de mardi, Les Echos ont affirmé que "le sidérurgiste russe Severstal a entamé des discussions avec ArcelorMittal il y a deux semaines environ pour la reprise des hauts-fourneaux de Florange".

Le quotidien économique a ajouté que Severstal aurait déjà envoyé un représentant en Lorraine, ce que les syndicalistes sur place n'ont pas pu confirmer. "Si c'est le cas, il a été très discret. Mais d'après ce que l'on sait, les contacts avec Severstal sont sérieux", a toutefois dit le syndicaliste de la CFDT.

Pour le représentant de Force ouvrière Walter Broccoli, l'intérêt de Severstal pour Florange n'est "pas une surprise". "ça ne sont que des projets, rien n'est finalisé, et la direction locale n'est au courant de rien", a-t-il toutefois souligné. "La question est de savoir, en cas de reprise, quels seront les personnels, vont-ils faire revenir des gens mutés?", a-t-il demandé.

Les Echos ont aussi affirmé que "deux autres candidats sont sur les rangs" pour reprendre le site appartenant à ArcelorMittal, sans les nommer. "On croit savoir que des industriels asiatiques porteraient de l'intérêt aux hauts-fourneaux", a indiqué Edouard Martin, Walter Broccoli ajoutant que "plusieurs sociétés sont prêtes à nous reprendre".

Severstal, contrôlé par le milliardaire Alexeï Mordachov, est spécialisé dans l'acier destiné au secteur automobile et à l'électroménager. En 2006, ce groupe avait subi un cuisant échec lors d'une tentative de fusion avec Arcelor, qui lui avait préféré l'indien Mittal.

"Florange, c'est peut-être pour Severstal une possibilité d'avoir une base arrière en Europe de l'ouest. Pour nous, c'est plutôt rassurant", a commenté Edourd Martin, indiquant que lorsque le groupe russe avait racheté l'italien Lucchini, en 2010, "il avait investi dans l'outil, notamment dans le laminoir à chaud".

Mais pour la CGT, "seule une reprise totale du site de Florange (filières chaude et froide, NDLR) assurerait une cohérence industrielle et la garantie des emplois: "Notre atout essentiel, c'est que le site soit intégré".

Le groupe ArcelorMittal a confirmé début octobre la fermeture définitivedes deux hauts-fourneaux de Florange, à l'arrêt depuis 14 mois.

Cette décision concerne directement 629 des 2 500 salariés.

Le ministère du Redressement productif d'Arnaud Montebourg n'a "ni confirmé ni infirmé"mardi la piste du groupe de sidérurgie russe Severstal pour la reprise des hauts-fourneaux de Florange, en Moselle, faisant valoir que "plusieurs accords de confidentialité ont été signés". "Nous ne confirmons ni n'infirmons la piste Severstal. Nous ne pouvons faire aucun commentaire dans ce dossier, car plusieurs accords de confidentialité ont été signés", a expliqué à l'AFP une source de l'entourage du ministre.

 

http://www.humanite.fr/social-eco/reprise-des-hauts-fourneaux-de-florange-les-syndicats-vigilants-507529 

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :