Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Jean Lévy

 

LE INTERNATIONAL

GRI-GRI

 

Lundi 6 août 2012

SYRIE : les ministres allemands

de la Défense et des Affaires Etrangères

contre une intervention militaire directe, mais...

thomas-de-maiziere.jpg

 

Selon Romandie.com, Thomas de Maizière, "ministre allemand de la Défense a une nouvelle fois exclu dimanche une intervention militaire en Syrie, mettant en garde contre une réponse automatique à l'échec des efforts diplomatiques, dans un entretien au journal Welt am Sonntag." 

Pour lui, la démission de Kofi Annan de son poste d'émissaire spécial de l'Onu et de la Ligue arabe en Syrie ne change rien à la position de l'Allemagne sur l'envoi de troupes dans ce pays théâtre d'une révolte sanglante depuis plus de 16 mois : l'échec de la diplomatie ne doit pas automatiquement mener au début de l'option militaire.

 

L'Allemagne doit continuer à fournir une aide humanitaire et un soutien logistique aux éléments démocratiques de l'opposition syrienne.

 

Dans Bild, plus nuancé, Guido Westerwelle, chef de la diplomation allemande, pour qui "une fin immédiate de la violence et la mise en place d'un gouvernement de transition sans Bachar al-Assad sont les conditions sine qua none d'une solution", estime lui que le successeur de Kofi Annan a besoin d'un mandat fort de la part de la communauté internationale, du soutien nécessaire du Conseil de sécurité, mais que ce plan de paix demeure la meilleure base pour mettre fin aux violences et engager une solution politique en Syrie.

Photo - dr   Texte - J.O.

 

Commenter cet article