Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REPRIS SUR
LE BLOG DE JACQUES TOURTAUX

 samedi 1 décembre 2012 

Syrie:

une liste des ennemis de l'ASL

à abattre,

sur Facebook!!!

Syrie: une liste des ennemis de l'ASL à abattre, sur Facebook!!!
IRIB- Les miliciens de l’insurrection syrienne menacent ...

 

...des citoyens pro-régime de toute classe sociale. Des listes de «loyalistes à éliminer», sont accessibles sur Facebook.

Derrière les missiles sol-air, dont ils font, désormais, usage, les miliciens de l’insurrection syrienne font usage à une autre arme: les assassinats ciblés. Une arme plus discrète, mais, à terme, tout aussi, efficace. De fait, ces assassinats commencent à faire des ravages, parmi les loyalistes pro-Bachar, suscitant un début de panique, chez leurs proches.

«Je suis sur une liste de 18 journalistes à assassiner que les insurgés viennent de publier», reconnaît un Syrien, qui s'apprête à rentrer à Damas, après avoir mis sa famille au vert. Il ne circule plus qu'accompagné de deux gardes du corps, et a réduit ses déplacements.

Comédiens, journalistes de télévision, frère du président du Parlement: la liste des cibles s'est allongée, ces dernières semaines. Sur Facebook, des appels à liquider sont publiés avec le nom de la cible, sa fonction, et même son numéro de portable. Ils visent, également, des hommes d'affaires, qui n'ont pas rejoint l'opposition. Mais derrière ces menaces ouvertes existent, également, des listes de dignitaires à éliminer, qui ne sont pas ou peu connues.

Promue au rang de «Chabbihas», terme utilisé, pour diaboliser tous ceux qui soutiennent le pouvoir, en Syrie, (désignant, en général, des voyous), la fameuse actrice syrienne, Soulaf Fawakhirgi, semble, elle aussi, dans la ligne de mire de la milice de l’Armée syrienne libre (ASL).

S’adressant, pour le site de la télévision arabophone MBC, Mme Fawakhirgi accuse les rebelles d’avoir encouragé sa femme de ménage à la kidnapper et à la livrer, pour la simple raison qu’elle soutient le pouvoir. L’actrice assure avoir livré la bonne à la justice, indiquant avoir trouvé, parmi ses affaires, un appareil de communication ultra sophistiqué, et une importante somme d’argent en dollars. Mme Fawakhirji, qui refuse de quitter son pays, a assuré que certains cousins de cette femme appartiennent aux milices, en action, en Syrie.

Des «Chabbihas» partout!

Le mois dernier, les miliciens de l’ASL avaient tué un acteur syro-palestinien, Mohammad Rafea, connu, pour son rôle, dans le feuilleton «Bab el-Hara» (Le portail du quartier), qui a fait long feu, sur les chaînes satellitaires arabes. Certaines de ces chaînes pro-rebelles ont mené une campagne de diffamation, pour justifier l’assassinat de M. Rafea, le présentant, lui aussi, comme l’un des «chabbihas».

Depuis le début de l’insurrection, les miliciens ont tué, à bout portant, des sportifs, des professeurs d’universités, des médecins, des acteurs, ainsi que des fonctionnaires de la fonction publique, et des hommes de médias.

Le dernier de leurs victimes est le journaliste Bassel Youssef, qui travaillait, dans l’Organisme général de la radio et télévision syrienne. Il a été abattu, au Sud de la capitale, dans la nuit du 23 novembre dernier. Comme pour couvrir cet assassinat et le justifier, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait  prétendu qu’il  a été tué dans «des tirs de feu contre le quartier Tadamone», signalant qu’«il est un chabbiha».

Par ailleurs, les miliciens, amateurs du sang, sont fiers de leurs crimes et essayent de les présenter au monde entier.

Ces derniers jours, un rebelle s’est filmé en train d’exécuter des prisonniers désarmés. La vidéo, mise en ligne sur le site YouTube, a été tournée, au moyen d’une caméra, apparemment, fixée, sur son arme.


On y voit dix hommes, en tee-shirt blanc et treillis, couchés, face contre terre. L’un d’eux dit d’une voix suppliante qu’ils sont pacifiques, se lève et se dirige vers la caméra. Sur la bande-son, on entend, alors, une détonation, puis, on voit cet homme retourner à sa place, un bras ensanglanté. La suite de la vidéo montre l’exécution des dix prisonniers. «Allah est le plus grand, Jabhat el-Nousra», crie le tireur citant le Front al-Nousra, un groupe islamiste armé lié à Al-Qaïda qui a revendiqué une série d’attentats-suicide, en Syrie.

 

Source: Sites web, édité par: moqawama.org

 

http://french.irib.ir/analyses/articles/item/228109-syrie-une-liste-des-ennemis-de-l-asl-%C3%A0-abattre-sur-facebook

Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :