Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

commun-affiche2

UKRAINE-FMI

Lundi 29 décembre 2014, les députés de la Rada ukrainienne ont adopté de justesse un budget dont la rigueur est la condition sine qua non pour l’obtention d’un prêt du FMI de 17 milliards de dollars dans le cadre d’un « plan de sauvetage » de 27 milliards.

 

Une série de mesures contre la population :

 

-> un nouveau train d’impôts : un impôt supplémentaire de 5 à 10% sur la quasi-totalité des importations, un impôt de 15% sur les retraites élevées (supérieures à 200 euros) et un impôt sur les appartements de plus de 60m2 et les maisons de plus de 120m2 ;

-> l’annulation des avantages sociaux, notamment des instituteurs et des médecins à partir de juillet. Les salaires et les pensions ne seront plus indexés alors que le gouvernement prévoit une inflation de 13% en 2015 (plus de 25% en 2014);

-> des coupes prévues dans les dépenses sociales et l’enseignement ;

-> privatisations et renchérissement du prix de l’énergie : privatisation et fermeture des mines de charbon dans l’Est du pays ;

-> les dotations à la compagnie gazière Nafteco seront divisées par trois. Elle devra se libérer de sa dette de 6 milliards de dollars en augmentant ses tarifs ;

-> privatisation des agences de gestion des routes et des voies ferrées, sous prétexte de lutte contre la corruption.

 

En revanche, des mesures favorables aux oligarques :

 

-> augmentation des dépenses affectées à la défense et à la sécurité qui passent à 5% du PIB contre 1% en 2014 ;

-> diminution des charges patronales de 42 à16% pour les salaires dépassant 187 euros.

 

Le FMI a tout fait pour obtenir ce budget de choc contre la population ukrainienne.

 

Des milliers de travailleurs ont manifesté devant le parlement pour protestercontre les mesures anti-ouvrières prévues par ce budget.

 

Source : POI

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :