Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le c@rnet de Canaille le Rouge

 Le c@rnet de Canaille le Rouge

Espace d'échanges, de rêves, de colères et de luttes.

 

Un petit bijou à savourer.

Publié le 24 Janvier 2015

Canaille le Rouge

a envie

qu'il soit

largement partagé.

Extrait de la première page de l'Hymne des Nations de Verdi

Extrait de la première page de l'Hymne des Nations de Verdi

Ecoutez voir la vidéo ci dessus.

Quelle Internationale !!

Et dirigée par Toscanini lui même, l'homme qui a claqué la porte à Mussolini, le fils de garibaldien quitte l'Italie de Mussolini en 1929 pour n'y revenir qu'en 1946 pour la réouverture de la Scala de Milan.

Le morceau ci dessus d'une pièce plus vaste est en soit unique.

Canaille le Rouge s'est mis en recherche pour retrouver la trace de l'intégrale. Seule la partie censurée circulait. Il l'a trouvée et vous en fait bénéficier.

Jan Peerce est le ténor de cette pièce d'anthologie. 

Explication par D Bleitrach (c'est sur son blog que La Canaille a été pillé cette pépite qui l'a poussée à chercher le filon), voici son commentaire :

 

En 1944, pour honorer la victoire Alliée en Italie, Arturo Toscanini le légendaire chef d'orchestre – un réfugié en lutte contre le fascisme dans son pays d'origine – a décidé de conduire un morceau de Verdi « l'Hymne des Nations ». « L'hymne » est une composition que Verdi à l'origine avait construit autour des hymnes nationaux de la Grande-Bretagne, la France et l'Italie. Pour honorer les quatre des Alliés majeurs, Toscanini a décidé d'ajouter « la bannière étoilée » pour les États-Unis et « l'Internationale » pour l'Union soviétique. La musique a été exécutée par l'Orchestre Symphonique de la NBC, avec le Choeur Westminster et le grand ténor Jan Peerce en soliste; conduit par Toscanini. Il a été filmé comme un court métrage destiné à être montré dans des cinémas et commenté par Burgess Meredith.
Dans les années 50 au plus fort du MacCarthysme, US, les censeurs ont coupé cette partie de la prestation dans laquelle figurait l'internationale.

Pendant des années on a considéré cette partie du court métrage original pour toujours perdu. Mais récemment on a redécouvert une copie de cette pièce manquante du film et maintenant on peut à nouveau jouir de cette interprétation vivifiante de l'Internationale – ensemble avec le choral et l'orchestre sous la direction d'un grand chef d'orchestre .

Un jour, l'histoire jugera sévèrement les censeurs de ce qui se passe aujourd'hui en Ukraine, la révision de l'Histoire pour redonner vie à des alliés de l'OTAN nazis, des massacreurs de leur peuple, oui on jugera sévèrement ceux qui ont accepté de faire silence sur les faits, mais ceux qui seront jugés le plus sévèrement seront les juifs qui auront contribué à cette entreprise, et les communistes enfin les directions qui ont tenté de faire taire leur propre base pour nouer des alliances nauséabondes...

L'Histoire vous jugera tous comme elle l'a fait du MacCarthysme et de ses complices.


Danielle Bleitrach

Rédigé par Canaille Lerouge

Tag(s) : #Culture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :