Les faits - Une étude du cabinet Hogan Lovells chiffre à 5600 milliards de dollars la trésorerie disponible au sein des mille plus grandes entreprises non financières mondiales, un chiffre en constante hausse ces dernières années. Le phénomène touche tous les pays et tous les secteurs. Les grands groupes émergent de la crise plus riches qu'ils n'ont jamais été.