Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TEXTE REPRIS
du blog 
La lettre volée

Un ami euromorose me signale une interview décoiffante de Jean Quatremer, le journaliste de gauche Libération qui couvre les questions européennes.

Désolé pour les écolos-gentils et les doux rêveurs qui s'imaginent encore que l'Union européenne est un grand truc sympa où les jeunes se tendent les mains par delà les frontières.

Interrogé sur Copenhague, Jean Quatremer se réjouit que la peur du réchauffement climatique ait suscité un début de mobilisation européenne. il prolonge ainsi son raisonnement  :

"Sans cette peur immédiate, chaque Etat aurait fait prévaloir ses intérêts immédiats. On peut pousser ce raisonnement un peu plus loin : je pense que ce n’est que lorsqu’un conflit armé sera à nos portes ou qu’une menace directe contre l’Europe se manifestera que nous créerons une défense européenne commune, expression de la puissance européenne. La paix est en effet un moteur devenu insuffisant de l’intégration communautaire : elle l’a certes justifié à ses débuts, mais déjà la menace soviétique a servi d’aiguillon. Depuis la chute du communisme, il y a une véritable perte de sens que les référendums négatifs ont manifesté : « pourquoi faire l’Europe alors que la paix semble acquise ? » ont semblé se demander les citoyens. Je constate donc à regret que les conditions de formation d’un Etat-nation semblent indépassables : une identité commune ne semble pouvoir se forger que dans le fer, le feu et le sang, que dans l’opposition à l’autre".

L'Europe, En-pire, en somme !
.
Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :