Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi la SNCF déraille : nouvelle coupe des effectifs en 2016

"canempechepasnicolas"

Un réseau SNCF vétuste, donc dangereux, des trains supprimés, c'est le prix que payent les usagers  à la politique de casse de ce service public jadis exemplaire...Et "ils" veulent encore aggraver la situation en faisant de nouvelles économies sur le dos du personnel !

Ce sabotage organisé d'un service qui faisait l'orgueil de la France doit être dénoncé, tout comme le pouvoir PS et la direction de la SNCF qui en sont responsables.

Challenge's

Le projet de budget 2017 examiné ce vendredi par le conseil d’administration de la Sncf prévoit une nouvelle diminution des effectifs des cheminots.

Ce n’est une surprise pour personne: l’année 2016 aura été un très mauvais cru pour la Sncf et il faut à nouveau serrer les vis pour gagner en productivité. Présenté dès mercredi aux organisations syndicales des cheminots, le projet de budget de 2017 table sur la suppression de 1200 postes dans le groupe ferroviaire, correspondant à des départs à la retraite non remplacés.

Cette décision s’inscrit dans la ligne des économies engagées Guillaume Pepy. Le président du groupe s’est fixé de réaliser chaque année près de 2% de gains de productivité dans son activité ferroviaire, soit l’équivalent de 2.500 à 3.000 emplois.Son objectif: réaliser 500 millions d’euros par an d’économies. La baisse des effectifs est d’ailleurs ancienne à la SNCF : le groupe (Sncf Mobilité, Sncf Réseau et la holding de tête) compte aujourd’hui 150 000 salariés. 26 000 départs n’ont pas été remplacés depuis 2003.

Or, pour les syndicats, les prévisions de budget sont toujours inférieures à la réalité. Ce sera le cas en 2016, année pour laquelle 1 400 suppressions avaient été annoncées, mais dont le bilan mi-décembre serait plus proche des 2 000 suppressions, d’après les estimations de la CGT. SUD, de son coté, avance jusqu’à 4 000 postes en moins et qualifie le budget de "pire (…) jamais vu à la SNCF".

Tag(s) : #Services publics