Mercredi 20 juin 2012 3 20 /06 /Juin /2012 09:16

INFO REPRISE SUR
EL DIABLO

Jarnisy (meurthe-et-Moselle) :

Après les présidentielles et les législatives,

CE QUE PENSENT LES COMMUNISTES "A LA BASE"

31 camarades de la section du Parti Communiste du Jarnisy en Meurthe et Moselle se sont réunis en assemblée extraordinaire pour répondre aux questions posées par le Conseil national de notre parti.

Jarnisy-photoPCF.jpg

Après un large débat sur les orientations du conseil national et du rapport de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF qui suivent immédiatement les élections législatives, il en ressort que la stratégie Front de Gauche, ce cheval de Troie, pulvérise de l'intérieur nos forces vives. Il ne satisfait que les ambitions personnelles malgré les échecs successifs à chaque élection (pertes de représentation aux régionales, cantonales, sénatoriales, législatives). La Direction nationale porte aujourd’hui l’entière responsabilité de ces échecs.

Cette volonté de rassemblement sans ivresse et sans excès, cette volonté de polir nos fondamentaux, est incompatible avec la lutte de classe et étouffe les ambitions de tout un peuple.

Une analyse critique des choix et orientations de ces 15 dernières années qui nous ont amené aux résultats catastrophiques de ces législatives,  nous éloigne des victimes de la crise et de ces millions de salariés dans la désespérance.

Notre Parti a pour vocation, pour essence, la volonté de diriger à tous les niveaux de l'état, mais aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies pour y participer et construire une gauche forte et puissante pour être utile à notre peuple.

La section PCF du Jarnisy considère par conséquent que cette consultation est une mascarade, que les conditions extrêmement contraignantes ne permettent pas de donner à tous les communistes, le recul nécessaire à la réflexion.

Cette consultation précipitée représente un déni de démocratie dans notre Parti.  Par leur vote les 31 camarades présents rejettent  à l'unanimité ce texte.

Il devient urgent de reconstruire le PCF.

Cela impose un congrès constructif à l’issue du débat lancé dans les semaines et les mois à venir. De là, émergera le projet communiste qui sera porté par ses militants

Pour rassembler le monde du travail et le mouvement social qui émerge dans les entreprises, les services publics, il lui faut un soutien sans faille et sans compromission de classe. Cela nécessite des communistes organisés et rassemblés sur un projet et une identité commune. Nous avons donc, en tant que communiste, un travail politique à mener. Nous devons être prêt à initier des luttes et à nous inscrire dans les mouvements sociaux qui ne manqueront pas à se développer dans l’avenir, et plus que jamais à diffuser les idées communistes dans le monde du travail.

Reste pour les communistes français une question d’actualité : comment poursuivre le combat révolutionnaire ?

Jean Baus

Secrétaire de section

Le 18 juin 2012

 

 

Par Jean Lévy - Publié dans : Politique française
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés