Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultat de recherche d'images pour "STX France Images"

Mer et Marine

 

Alors que Fincantieri annonce ce vendredi matin la signature du compromis de vente des parts de STX Offshore & Shipbuilding, le Comité d’entreprise de STX France a rendu hier son avis sur le projet de reprise du chantier naval de Saint-Nazaire par le groupe public italien Fincantieri. Un avis clairement négatif, aucun syndicat ne soutenant cette opération. La CGT et Force Ouvrière, qui ont la majorité des voix au CE, se sont prononcés contre, alors que la CFDT et la CFE-CGT ont observé une très prudente neutralité, se contentant seulement de « prendre acte » du projet, ce qui juridiquement est aussi considéré comme un avis défavorable.

Bien que purement consultatif, cet avis du Comité d’entreprise n’en demeure pas moins symboliquement et politiquement important. Car il fournit un premier prétexte au nouveau gouvernement pour réétudier le dossier et, éventuellement, aboutir à une remise en cause du protocole d’accord conclu le 12 avril dernier entre l’Etat et Fincantieri.

D’autant que ce premier grain de sable dans les rouages italiens a de fortes chances de servir de déclencheur à l’émergence d’autres oppositions, la perspective d’une reprise par Fincantieri étant localement rejetée par de nombreux acteurs. Sans oublier bien sûr les armateurs clients du chantier, eux-aussi opposés à une prise de contrôle italienne et qui ont renouvelé à la France leur projet alternatif de reprise.

Après la vérification de certaines informations, nous reviendrons plus en détail, dans le courant de la journée, sur ce dossier, ses suites et les options qui pourraient se dessiner quant à l’avenir de Saint-Nazaire.

 

Tag(s) : #Capitalisme