Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coronavirus, mondialisation et banditisme

et consumimur igni

Les Etats occidentaux irresponsables qui ont cru à la mondialisation se trouvent maintenant dépendant de ceux qui ont refusé de sacrifier leur industrie. Ils manquent de tout, à l’instar de la France et des Etats-Unis, et sont obligé de se livrer à des pantomimes dégradantes. Voici ce qui se passe sur les tarmacs. La République tchèque vole les masques et des respirateurs que la Chine a envoyés à l’Italie[1].

Cet acte de piraterie internationale est d’autant plus odieux que à cette date, le 22 mars 2020, la République tchèque a peu de problèmes avec le mauvais virus, tandis que l’Italie ne sait déjà plus ce qu’elle peut faire de ses morts et de ses malades. Tout le monde se récrie, les journalistes français insistant sur ce mauvais coup. Mais voilà maintenant que les Français se lancent aussi dans ce brigandage. La Suède a envoyé 4 millions de masques dont la moitié pour l’Espagne et l’Italie. Et donc ces masques passant par la France, ils se voient entièrement et honteusement détournés parce que la France n’a pas de stock de masques et qu’elle se trouve dans un état d’impréparation complète[2].

On voit que le droit international, tout le monde s’y assoit dessus comme en temps de guerre. Également les Etats-Unis sont accusés de détourner des commandes de masques, en achetant sur le tarmac des cargaisons destinées à la France. On dit qu’ils auraient payé trois fois le prix pour enlever la cargaison[3].

L’ensemble de ces mauvais coups outre qu’ils montrent comment les Etats occidentaux se sont par idéologie néolibérale jetés dans les bras de ceux qui ne le sont pas, dénoncent l’impossibilité de coopération dans une situation liée à la pénurie et vouée aux lois du marché[4]. Evidemment dans ce désastre diplomatique total, l’Union européenne démontre son inexistence réelle. 

Coronavirus, mondialisation et banditisme 

Les Italiens sont furieux avec le manque de solidarité de l’Union européenne. Le principal de l’aide sanitaire qu’ils ont reçu émanait de la Chine, de Cuba et de la Russie ! Aussi on assiste à une révolte contre l’Union européenne qui gagne bien au-delà de ce que les cons appellent les populistes. Un de leurs exercices préférés est de décrocher les drapeaux européens. Dans certains cas ils sont mêmes remplacer par des drapeaux chinois.

Seul Slate répercute l’idiotie d’une demande de plus d’Europe pour plus de solidarité[5]. Mais personne n’y croit plus. Dans cette crise les Etats prennent conscience qu’il doit y avoir un système national de sécurité pour la production du matériel médical et des médicaments.

Ce qui veut dire un sanctuaire national d’une partie de la production nationale. C’est-à-dire pour ce qui est essentiel à la survie de la nation en cas de guerre ou d’épidémie. Trump a repris cette idée, et même Macron cet imbécile. 

Coronavirus, mondialisation et banditisme 

Les Etats-Unis sont humiliés, incapables de faire face à cette pandémie. Nous avons tous vu ces images de Central Park où, à la hâte et dans la confusion, on monte des tentes qu’on appelle pompeusement hôpital de campagne[6].

Voilà ce que c’est que confondre monnaie et richesse. Jean Bodin disait : « il n’est de richesse que d‘hommes », et Montchrestien commençait son Traicté de l’oecononie politic (1615) par distinguer richesse matérielle et monnaie. Il apparait que le Coréen moyen est bien plus « riche » que l’Américain moyen, bien que le PIB par tête soit le double aux Etats-Unis. Non seulement aux Etats-Unis les morts vont se compter par centaines de milles, mais voilà que le chômage explose avec une hausse de 3 millions par semaine !

A la mort physique des plus faibles, s’ajoutera la mort sociale de millions d’individus. Trump qui voulait se faire réélire sur cette question risque de devoir passer son tour. 

Coronavirus, mondialisation et banditisme

Aide humanitaire russe à destination des Etats-Unis 

Mais les Etats-Unis sont en train de montrer leur faiblesse totale, incapable de réagir chez à la pandémie d’une manière ordonnée, les voici maintenant – suprême avanie – à recevoir de l’aide sanitaire de la Russie[7].

Trump a dû remercier, comme un vague dirigeant d’un pays du Tiers Monde. Mais les Etats-Unis apparaissent nus et sans défense, obligés de tendre la main. C’est une situation inédite. Dans aucun domaine ils ne sont leaders et s’apprêtent à valider la thérapie proposée par le professeur Raoult !

Autrement dit, le néolibéralisme c’est excellent, à condition qu’il n’y ait pas de crise migratoire, pas de crise sanitaire, pas de guerres, et bien sûr que la croissance soit continue et infinie ! C’est-à-dire dans un monde qui n’existera jamais. C’est une utopie paresseuse dont sont victimes aussi bien Trump que Macron.

Autrement dit les Etats qui se sont soumis à cette idéologie ont agi de façon criminelle contre leurs peuples. Il est terrible de voir ce que donne l’idée stupide de compétitivité lorsqu’il s’agit de se procurer des masques et des produits médicaux de première nécessité.

Or c’est bien cette idée qui est le fondement même de l’Union européenne.

Tag(s) : #Impérialisme, #Crises

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :