Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Centrafrique appelle la France à cesser de l'«infantiliser» après des déclarations de Le Drian

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian tient une conférence de presse en novembre 2018 à Bangui, Centrafrique, alors qu'il rend visite à la mission de formation de l'Union européenne en République centrafricaine (image d'illustration).

FIL-INFO-REPUBLIQUE-CENTRAFRICAINE ©, FIL-INFO-FRANCE ®, appli mobile vidéo  FIL-INFO.TV ®, Paris, frGéographie : Carte de la RCA 

RT france

Le 17 octobre, le chef de la diplomatie française déclarait que le groupe de sécurité privé russe Wagner «confisquait la capacité fiscale de l'Etat» centrafricain. La ministre des Affaires étrangères de ce pays a dénoncé des propos mensongers.

«Il y a un acharnement [...] et un souhait d’infantiliser la République centrafricaine et ses autorités qui doivent s’arrêter» : c'est en ces termes que la ministre centrafricaine des Affaires étrangères Sylvie Mbaïpo-Temon a réagi, auprès de l'AFP ce 19 octobre, à des propos tenus par son homologue français l'avant-veille. Elle s'est également dite à ce sujet «stupéfaite» de la réaction «extrême» et «mensongère» de Jean-Yves Le Drian.  

Il y a un acharnement [...] et un souhait d’infantiliser la République centrafricaine et ses autorités qui doivent s’arrêter

Le 17 octobre, le ministre français des Affaires étrangères avait déclaré à propos des membres du groupe de sécurité privée russe Wagner qui, selon lui, «fait la guerre par procuration pour le compte de la Russie» : «Lorsqu'ils pénètrent dans un pays, ils multiplient les violations, les exactions, les prédations pour se substituer parfois même à l'autorité du pays.» Le ministre français avait ajouté : «L'exemple le plus spectaculaire c'est la République centrafricaine où finalement, pour pouvoir se payer, ils confisquent la capacité fiscale de l'Etat.» 

Confusion française entre Wagner et Moscou

 

Ces propos faisaient écho à l'accusation de la France selon laquelle une partie des instructeurs militaires que la Russie a déployés en Centrafrique pour soutenir les autorités locales seraient des membres de Wagner. Cette accusation, portée également par des ONG et l'ONU selon l'AFP, est démentie par la Russie.

Moscou revendique en effet la présence de 1 135 instructeurs russes en Centrafrique, qui ne prennent pas part directement aux opérations de combat contre «les groupes armés illégaux», et dénonce toute confusion entre ses militaires et le groupe privé Wagner.

Or, un tel mélange des genres est récurent dans le discours des chancelleries occidentales, et notamment de Paris :

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/international/91781-centrafrique-appelle-france-cesser-infantiliser-apres-declarations-le-drian

 

Tag(s) : #Centrafrique Le drian