Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plateau de RT France (image d'illustration).

 

RT france

Les pressions visant à couper les canaux de diffusion de RT France se sont multipliées au fil de l'intervention russe en Ukraine. Les médias mainstream s'en font le relais... en reconnaissant à demi-mot le pluralisme des points de vue présentés.

Connu pour son soutien à diverses interventions militaires occidentales aux quatre coins du monde, Bernard-Henri Lévy (BHL) a appelé les autorités françaises à s'engager sur le front... médiatique. «Tant qu’on est en situation de guerre, on ferme Russia Today [en France]», a ainsi préconisé ce 25 février à l'antenne de RMC, le très médiatique philosophe, qui appelait encore récemment l'Europe à armer davantage l'Ukraine.

Alors que son interlocuteur rétorquait que «fermer un média n'était pas forcément la solution» – cela revenant selon lui à «faire un peu comme Poutine» – BHL a défendu sa position, en référence à des propos tenus en mai 2017 par Emmanuel Macron au sujet de la rédaction de RT France. «Je me rappelle qu’Emmanuel Macron, au début de son mandat, avait dit que ce n’était pas des journaux, mais des organes de désinformation [...]. Si c’est vraiment des organes de désinformation, ce que j’ai tendance à penser, on les ferme», a en effet considéré le philosophe. À qui l'on pourrait rappeler que tous les journalistes de RT France sont pourtant détenteurs d'une carte de presse.

«Si c’est vraiment un organe de propagande, alors on interrompt. On le réouvrira quand cette guerre sera terminée, quand l’Ukraine sera de nouveau debout», a-t-il encore poursuivi.

Suspension ou fermeture : les pressions sur RT France se multiplient

La volonté ici exprimée par BHL fait écho à une requête formulée le 24 février auprès du président du régulateur audiovisuel, par le président de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, Laurent Lafont. Par voie de courrier, celui-ci a en effet accusé la chaîne et le site internet de RT en France de relayer «quotidiennement» les «actions de propagande» du Kremlin, «sans véritable contradiction».

 

 

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

Tag(s) : #Médias, #Libertés
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :