Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rétablir la vérité historique,

un devoir de mémoire

pour l'honneur de toutes les victimes de la barbarie nazie.

 

 par Annie Lacroix-Riz

 

A audrey.pulvar@radiofrance.com/





Madame,

 

Nous sommes aujourd'hui bien au-delà de l’étape de la première protestation des militants historiques de la CGT Renault, mi-février, avec la diffusion au JT de 20 h de la 2, hier soir, d’un assez long reportage sur Louis Renault comportant interview des petits-enfants, etc., reportage truffé de contrevérités, sans parler d’un film « familial », montrant Louis Renault en jeu de plage, destiné à apitoyer les spectateurs.

 

Auteur d’un ouvrage sur Les industriels et les banquiers sous l'Occupation (Louis Renault et François Lehideux compris (Industriels et banquiers français sous l’Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy, Paris, Armand Colin, 1999) et de deux ouvrages sur l’avant-guerre, question évoquée tant par le Monde Magazine que par la diffusion d’hier soir (Le Choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930, Paris, Armand Colin, nouvelle édition complétée et révisée, 2010, et  De Munich à Vichy, l’assassinat de la 3e République, 1938-1940, Paris, Armand Colin, 2008) ‑ ouvrages que mon éditeur vous communiquerait évidemment sur votre demande ‑, je sollicite la possibilité d’intervenir sur France Inter pour rétablir la vérité historique gravement malmenée. Je suis à votre entière disposition sur le dossier (06 87 20 61 04 ; 01 39 73 96 03).

 

Bien cordialement,

 

Annie Lacroix-Riz

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Histoire